Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Opinion Africaine
Lire la suite

FORUM TREMPLIN 2010 : salon de recrutement, emploi, entrepreneuriat, débats

28 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

 

FORUM TREMPLIN 2010 : salon de recrutement, emploi, entrepreneuriat, débats
 

L’Association des Diplômés et Etudiants Maliens de France-ADEM, en partenariat avec ENDA Europe, vous invite à son 3ème Forum pour l'Emploi et l'Entrepreneuriat "Tremplin 2010" qui aura lieu samedi 03 juillet 2010 à Paris  (Cité des Métiers, Metro Porte de la Villette).

Pour cette 3è Edition, le Forum sera parrainé par Monsieur Ibrahima N’Diaye, Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle du Mali.

Venez rencontrer sur leurs stands des entreprises et cabinet de recrutements, maliennes, africaines, françaises, qui recrutent au Mali et en France.

Divers profils sont recherchés : informatique, banque, industrie, ....à travers des entreprises telles que , General Computech, Cabinet Proveqtus, le Pôle Emploi International (200 emplois consultables sur place par internet.

N'hésitez plus, envoyez-nous votre CV à : tremplin2010@ademfrance.org et faites le déplacement le jour du Forum!

  • Vous avez un projet de création d'entreprise ? Vous souhaitez vous mettre à votre compte, opter pour une franchise ?  
  • Vous voulez échanger des idées sur le thème de l'emploi, de l'entrepreneuriat, entendre les témoignages de jeunes porteurs de projets ... 

Des organismes d'aide à la création et au financement seront présentes telles que l'APEJ (Agence pour l'Emploi des Jeunes), la Fondation ENTHIC ... qui répondront à vos questions.         

Des tables rondes auront lieu sur ces thématiques, avec des intervenants de qualité.            

DATE : samedi 03 juillet 2010/ LIEU : Cité des Métiers, 30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris, Métro Porte de la VilletteHORAIRE : de 8 heures à 18 heures

NOTE :

Jeune, étudiant, diplômé, cadre, entrepreneur, ... ici, et là bas... :

Par l’organisation du présent Forum, ADEM (Association des Diplômés et Etudiants Maliens) vise à effectuer une action de promotion sociale et citoyenne, ayant pour objectif de créer un cadre d’échanges entre des jeunes talents méritants, de potentiels partenaires, et des responsables d’entreprises, des acteurs clefs de l’insertion professionnelle et de la création d’entreprises.

 Le déplacement des jeunes venant de province peut être pris en charge sur présentation d'un justificatif de voyage coïncidant avec la date du Forum. 


A très bientôt, au Forum et faites passer le message !

L'équipe jeune et dynamique d'ADEM

 

CONTACTS :

tremplin2010@ademfrance.org

www.ademfrance.org

+336.59.75.93.53

 

Lire la suite

FAO : Une tasse de thé pour la sécurité alimentaire.

28 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

FAO: ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  [10 55/fr]
 
Contact:
Bureau des relations presse, FAO
(+39) 06 570 53625
FAO-Newsroom@fao.org
  

Une tasse de thé pour la sécurité alimentaire
La FAO exhorte les pays producteurs à intensifier leur consommation de thé
 

Rome Juin 28, 2010 - La FAO encourage les pays producteurs de thé à augmenter les revenus provenant de ces cultures en  assurant une promotion active de la commercialisation du thé à l'échelle nationale et en faisant connaître ses bienfaits pour la santé à l'étranger. L'agence onusienne  met en garde contre les risques liés à l'extension des plantations de thé, ce qui aurait un effet négatif sur les prix à long terme.

Dans un rapport paru en ligne cette semaine, la FAO a également indiqué que durant les dix prochaines années, le marché d'exportation du thé vert afficherait une croissance plus rapide que celui du thé noir. En effet, les marchés du thé noir dans les principaux pays importateurs arrivent quasiment à saturation et ne devraient pas se développer davantage. 


Marge de croissance à l'échelle nationale 


"Les perspectives de croissance de la consommation de thé sur les marchés d'importation traditionnels, comme le Royaume-Uni et la Russie, sont relativement limitées mais dans les pays producteurs où la consommation par habitant est beaucoup plus faible, il existe une forte marge d'expansion", a indiqué Kaison Chang, Secrétaire du Groupe intergouvernemental de la FAO sur le thé, seule autorité mondiale en la matière.

Dans les pays producteurs de thé, les consommateurs ne boivent qu'un dixième de la quantité de thé consommée par les marchés d'importations plus mûrs. Il existe donc de belles opportunités pour les planteurs de thé si des stratégies de commercialisation judicieuses sont mises en place, souligne le rapport de la FAO.

Le Prix composite FAO du thé, indicateur mondial des cours du thé noir, a progressé de 13 pour cent en 2009, provoquant une envolée record des prix l'an dernier en raison de la sécheresse qui a sévi dans certaines des principales régions productrices d'Asie et d'Afrique.

Les prix se sont désormais stabilisés avec le retour à la normale des conditions météorologiques. L'effet de cette hausse pour le consommateur dans les pays développés s'est limité à 5 pour cent en 2009 en raison de la compétition intense caractérisant le marché des boissons.

Dans les pays en développement, les prix au détail du thé ont augmenté de 12 pour cent au cours de la même période. Les exportations mondiales de thé noir devraient augmenter de 1,8 pour cent d'ici à 2019, tandis que celles de thé vert devraient enregistrer une progression annuelle pouvant aller jusqu'à 5,5 pour cent. La Chine est le premier exportateur mondial de thé, suivie du Kenya, du Sri Lanka et de l'Inde.


Nourriture en échange de thé 


"Le thé peut considérablement contribuer  à la sécurité alimentaire d'une nation", a fait remarquer M. Chang. "Au Kenya, par exemple, les recettes d'exportation du thé couvrent la totalité de la facture d'importations alimentaires".

Les revenus provenant des exportations de thé représentent 35 pour cent environ des recettes d'exportations agricoles totales du pays. Au Sri Lanka, second producteur mondial de thé, le thé constitue 50 pour cent des recettes d'exportations agricoles et couvre quelque 60 pour cent de la facture alimentaire.

La hausse du prix composite FAO du thé en 2009 s'est traduite par un accroissement de 7 pour cent des recettes d'exportation au niveau mondial, affectant de manière significative les revenus ruraux et la sécurité alimentaire des ménages dans les pays producteurs de thé, a indiqué la FAO.

Au cours des cinq dernières années, le thé noir a représenté 65 pour cent de la production mondiale, 67 pour cent de la consommation et 80 pour cent des échanges. Au cours des dernières années, les bienfaits reconnus du thé vert pour la santé dans les pays développés ont contribué à la hausse des exportations.


.........................................................................................................................................................................................
FAO | Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome, Italie | (+39) 06 570 53625 | www.fao.org
 
Lire la suite

Lauréats Afrique à la mode à Paris

28 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

Bonjour,

 

Lors du Festival international de la mode africaine qui s’est déroulé du 25 octobre au 1er novembre 2010 à Niamey  (Niger), 3 jeunes créateurs de mode africains ont été récompensés.

 

Après avoir participé au Labo Ethnik (18/19/20 juin 2010), - salon qui leur a permis d’exposer leurs créations et de faire une première rencontre avec le marché occidental en vue de se préparer aux salons du PAP et de l’Ethical Fashion Show -  ces jeunes créateurs seront de nouveau à Paris pour : 

 

Imaginez Maintenant : 1er juillet - Palais de Chaillot

Ils participeront à un défilé de mode mis en scène par la chorégraphe Dominique Hervieu.

Palais de Chaillot, place du Trocadéro, 75016 Paris

http://www.imaginezmaintenant.com/fr-paris/projet/

 

Salon du Prêt à Porter – Paris – automne 2010

Invitation du 1er prix Black Pepper à participer au Salon du prêt à porter. Il présentera sa collection sur un stand dédié.

 

Formation à l’Ecole Duperré

Formation effective pour le 2ème prix, Charlotte Mbatsogo, 3 mois de septembre à décembre 2010.

 

Veuillez trouver ci-joint de plus amples renseignements avec les biographies des Lauréats.

 

Cordialement

 

Marie-Ange Munoz
Attachée de presse
Département Communication & Partenariat
CULTURESFRANCE
1 bis, avenue de Villars - 75007 Paris
tel : + 33 1 53 69 83 86 
fax : + 33 1 53 69 33 00
mail : mam@culturesfrance.com 
site : www.culturesfrance.com




Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : CPLtsAfrModeParis.pdf
Lire la suite

G20 : le temps d’une taxe sur les transactions financières pour le développement

26 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

Oxfam France

Communiqué de presse

 

26 juin 2010

 

G20 : le temps d’une taxe sur les transactions financières pour le développement 

Alors que le G8 se clôt sur des promesses non-tenues et que le G20 s’ouvre sur fond de crise économique, Oxfam France demande à Nicolas Sarkozy d’exiger publiquement, lors du sommet de Toronto, la mise en place d’une taxe sur les transactions financières en faveur du développement et de la lutte contre le changement climatique.

« Pour financer les enjeux globaux et notamment la lutte contre les conséquences des changements climatiques ou l’accès aux soins de santé et à l’éducation à travers le monde, l’aide des pays riches ne suffira pas. Face à un G8 qui a du mal à tenir ses promesses, les pays du G20 doivent prendre leurs responsabilités et créer une taxe sur les transactions financières pour combler ce fossé. Sur ce sujet, les divergences du G20 ne doivent pas être un prétexte pour ne rien faire ou ne rien dire : le volontarisme de plusieurs pays engagés à ne pas attendre pour avancer sera en revanche décisif.  La France a un rôle particulièrement important à jouer puisqu’elle accueillera les G8 et G20 l’an prochain » souligne Luc Lamprière, Directeur Général d'Oxfam France.

Au sein du G20, le débat se focalise pour le moment sur la manière de taxer le secteur bancaire et financier pour le faire contribuer aux coûts de la crise, en renflouant les budgets en déficit ou via des fonds destinés à assurer de futures crises. Il est temps d'élargir le sujet et de poser les bases d'une redistribution des richesses au niveau mondial avec une taxe sur les transactions financières. Mais aussi, au-delà des financements, d’encadrer le secteur financier, et ses bulles spéculatives, avec de nouvelles exigences de transparence.

« Environ 6 000 milliards de dollars s’échangent chaque jour sur les marchés financiers, soit 20 fois la richesse mondiale. Une simple taxe de 0,05% sur l’ensemble de ces opérations financières pourrait générer 500 milliards de dollars par an. Même pour le FMI, de telles taxes sont parfaitement faisables. L’enjeu autour de la taxe n’est donc ni un enjeu technique ni même un enjeu de compétitivité des places financières mais uniquement de volonté politique au niveau de chaque pays » ajoute Sébastien Fourmy, d’Oxfam France, présent à Toronto pour le sommet du G20.

Oxfam France demande à M. Nicolas Sarkozy de s’engager publiquement, lors de ce G20, en faveur d’une taxe de 0,05% sur l’ensemble des opérations financières, au niveau mondial. Le G20 doit exiger l'utilisation des revenus de cette fiscalité internationale pour répondre aux enjeux mondiaux que sont les changements climatiques et les objectifs d’éradication de la pauvreté.

Note

Suivez l’actualité des G8 et G20 sur la page spéciale d’Oxfam France

http://www.oxfamfrance.org/G8-G20-Oxfam-en-direct-de-Toronto,729

 

Contacts G20 / Oxfam du 21 au 28 juin

 

Sébastien Fourmy – Oxfam France

Directeur du plaidoyer et des études – à Toronto 
+1 416-988-2677

 

Justine Lesage – Oxfam Québec

Chargée des relations médias G8/G20 pour la presse francophone – à Toronto 
+1 647-381-8634 / +1 514-382-7922

 

Magali Rubino – Oxfam France

Chargée des relations médias – à Paris

+33 6 30 46 66 04

 



Oxfam France est membre de la confédération internationale Oxfam.
Informez-vous, participez à nos actions et contribuez à diffuser nos campagnes sur le nouveau site d’Oxfam France www.oxfamfrance.org

Retrouvez-nous aussi sur twitter.com/oxfamfrance | Facebook : Oxfam France | www.youtube.com/oxfamfrance

Lire la suite

OXFAM : Le Sommet du G8 échoue à aider les plus pauvres

26 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.


Oxfam France

Communiqué de presse

 

26 juin 2010

 

Le Sommet du G8 échoue à aider les plus pauvres 

Alors que le Sommet du G8 touche à sa fin, Oxfam France souligne que les dirigeants des pays riches n’ont pas respecté leurs promesses et ont essayé de détourner l'attention en bricolant une initiative sur la santé maternelle et infantile sans aucun financement additionnel.

Le Président Sarkozy a annoncé la participation de la France à cette initiative à hauteur de 500 millions d'euros sur cinq ans. Mais là encore, aucune information sur la provenance des fonds.
  
« Le calme du lac de Muskoka a endormi les chefs des pays du G8. Leurs décisions s'avèrent trop modestes pour faire face à l'ampleur des problèmes et des promesses non tenues depuis 
GleneaglesLa seule promesse qui compte est celle qui a été faite il y a cinq ans d’augmenter l’aide de 50 milliards de dollars d’ici à 2010, et c’est justement de cette promesse qu’ils n’ont pas spécifiquement mentionnée» a déclaré Sébastien Fourmy d'Oxfam France, présent à Toronto.

 

« Avec la stagnation de l'aide globale du G8, les engagements de cinq milliards de dollars pour la santé maternelle seront probablement ponctionnés sur des domaines vitaux tels que l'éducation et de la nourriture » ajoute Sébastien Fourmy.

Lors du dernier G8 de l’Aquila, les bailleurs de fonds avaient annoncé 22 milliards de dollars sur trois ans pour soutenir l'agriculture dans les pays en développement, mais Oxfam France a montré que la France, comme beaucoup d’autres pays du G8, ne soutient pas assez les petits agriculteurs, pourtant premières victime de la crise alimentaire.


Plus que de nouvelles promesses Oxfam France demande au Président Sarkozy, en tant qu’hôte du prochain G8, de réaliser un effort de transparence totale sur le suivi et le rattrapage des précédents engagements du G8 en faveur des pays pauvres.

 

Oxfam France appelle les pays du G20 qui se réunissent dans la foulée du G8 à enfin mobiliser les fonds nécessaire pour lutter contre la pauvreté et les changements climatiques en adoptant une taxe sur les transactions financières.

Notes

Sébastien Fourmy, directeur du plaidoyer pour Oxfam France, est disponible pour des interviews à Toronto (001 416 988 26 77):

-          à 13h (19h heure française) au départ de la manifestation de la société civile canadienne à Toronto devant Queen’s Park

-          puis à partir de 15h (21h heure française) aux centres médias international et alternatif

La note d’Oxfam France « D’un G8 à l’autre : suivi des engagements de l’Aquila sur la sécurité alimentaire » est disponible en PDF :

http://www.oxfamfrance.org/IMG/pdf/Agriculture-securite-alimentaire-aide-publique-developpement_Note_OxfamFr100623.pdf

 

Suivez l’actualité des G8 et G20 sur la page spéciale d’Oxfam France

http://www.oxfamfrance.org/G8-G20-Oxfam-en-direct-de-Toronto,729

 

 

Contacts G8 / Oxfam du 21 au 28 juin

 

Sébastien Fourmy – Oxfam France

Directeur du plaidoyer et des études – à Toronto 
+1 416-988-2677

 

Justine Lesage – Oxfam Québec

Chargée des relations médias G8/G20 pour la presse francophone – à Toronto 
+1 647-381-8634 / +1 514-382-7922

 

Magali Rubino – Oxfam France

Chargée des relations médias – à Paris

+33 6 30 46 66 04

 



Oxfam France est membre de la confédération internationale Oxfam.
Informez-vous, participez à nos actions et contribuez à diffuser nos campagnes sur le nouveau site d’Oxfam France www.oxfamfrance.org

Retrouvez-nous aussi sur twitter.com/oxfamfrance | Facebook : Oxfam France | www.youtube.com/oxfamfrance

 

Lire la suite

G8 / Santé maternelle : une initiative de plus pour rien ?

26 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.


Oxfam France

Communiqué de presse

  

26 juin 2010

  

G8 / Santé maternelle : une initiative de plus pour rien ?

 

Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, a annoncé hier dans le cadre du G8 une nouvelle initiative sur la santé maternelle et infantile, en faveur du développement. Les fonds engagés sont de 5 milliards de dollars sur cinq ans. Le Canada y participera à hauteur de 2,85 milliards de dollars, dont 1,1 milliards de fonds nouveaux. Les autres pays du G8 n’apportant que des sommes modiques. Les fondations et le secteur privé ont également contribué à l’initiative.

 

« Cette année, le sujet phare est la santé maternelle. L’année dernière, en Italie, c’était la crise alimentaire. Chaque année les pays du G8 prennent une nouvelle initiative. Mais avec la stagnation de l’aide globale, ils ne font que déplacer l’argent. Les seuls fonds additionnels proposés par le Canada, 1,1 milliard sur cinq ans, correspondent au coût de l’organisation du sommet sur trois jours !» affirme Sébastien Fourmy, d’Oxfam France.

 

Oxfam France rappelle que chaque minute dans le monde, faute de soins, une femme meure des complications dues à sa grossesse ou à son accouchement, 99 % de ces décès ont lieu dans les pays en développement. 70 000 décès par an sont la conséquence directe d’un avortement non sûr. Face à cette réalité, la lutte contre la mortalité materno-infantile et le soutien à la planification familiale doivent être une priorité. Mais toute initiative doit être accompagnée d’un plan de financement additionnel, faute de quoi aucun progrès n’est envisageable

 

Pour Sébastien Fourmy, « avec l’aide du G8 qui stagne, la réalité est que l’argent « supplémentaire » promis pour la mortalité maternelle devra provenir d’autres budgets issus de secteurs vitaux, tels que l’éducation et l’alimentation. De tels engagements sans augmentation de l’aide impliquent que les populations les plus démunies devront renoncer à leur sécurité alimentaire ou à l’éducation pour financer les soins médicaux de leurs mères. C’est indécent. »

 

Selon les informations dont Oxfam France dispose, la mention des engagements de Gleaneagles, de 2005, ne figure toujours pas dans le communiqué du G8.

« Avec ces nouveaux engagements, le G8 tente d’enterrer progressivement sa promesse d’augmenter l’aide de 50 milliards de dollars supplémentaires. Les dirigeants politiques ne doivent pas avoir le droit de fuir leur responsabilité face aux pays pauvres » conclut Sébastien Fourmy

 

Les promesses non-tenues du G8 se succèdent : 50 milliards de dollars supplémentaires par an pour l’aide publique au développement d’ici à 2010 (promesses de 2005), accès universel aux traitements contre le VIH pour 2010 (2006), 60 milliards pour la santé (2007), 22 milliards de dollars sur l’agriculture et la sécurité alimentaire (2009)… La priorité est de tenir les engagements déjà pris, de présenter des plans de rattrapages et les moyens détaillés d’y parvenir, y compris avec des financements innovants. C’est une question de crédibilité.

 

Oxfam France rappelle que :

 

- Dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les deux objectifs relatifs à la santé maternelle et infantile (OMD 4 : réduction de deux tiers du taux de mortalité infantile entre 1990 et 2015 et OMD 5 : réduction de trois quart du taux de mortalité maternelle entre 1990 et 2015) accusent le plus de retard.

 

- Il manque 4 millions de professionnels de santé en poste dans les pays en développement, dont 350 000 sages femmes qualifiées ;

 

- L’aide spécifiquement dédié à la planification familiale et la contraception dans les pays du Sud a diminué dans les années 90-2000. Elle est passée de 653 millions de dollars en 1997 à 394 millions de dollars en 2006.

 

Oxfam France a publié à l’occasion du G8 une note détaillant le plan d’action contre la mortalité maternelle, infantile et néonatale nécessaire pour atteindre les OMD n°4 et n°5 d’ici à 2015 :

http://www.oxfamfrance.org/IMG/pdf/Sante-maternelle-G8_Note_Oxfam-France100623.pdf

 

Oxfam France, avec les associations Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la Santé dans le Monde, ont lancé en mars dernier une campagne intitulée « Non assistance à mères en danger » qui demande au Président de la République et au Ministre des Affaires étrangères d’augmenter l’aide au développement en matière de santé mais aussi de la rendre plus efficace à travers un renforcement des personnels de santé au Sud et un soutien aux politiques d’accès gratuit aux soins, en particulier pour les femmes et les enfants : www.santepourtoutes.org


Photos d’Oxfam au G8 au Canada : 
http://www.flickr.com/photos/oxfam/

 

Contacts presse

Des portes-parole d'Oxfam sont disponibles pour des interviews à Toronto et à Paris.

Sébastien Fourmy – Oxfam France
Directeur du plaidoyer et des études – à Toronto 
+1 416-988-2677

 

Justine Lesage – Oxfam Québec
Chargée des relations médias G8/G20 pour la presse francophone – à Toronto 
+1 647-381-8634 / +1 514-382-7922

 

Magali Rubino – Oxfam France
Chargée des relations médias – à Paris
+33 6 30 46 66 04

Lire la suite

Afrique du Sud : Enjeux de la nation arc-en-ciel de Anne Dissez est en librairie.

25 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Parution-Médias.

 

Il est maintannt en librairie

 

Couve

 

et si votre libraire ne sait pas où le commander

précisez lui qu'il est diffusé par Harmattan

Lire la suite

Conférence de presse d’Hervé Morin, ministre de la Défense sur les modalités d’indemnisation des victimes des essais nucléaires français

25 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Ministères.

 

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

 

DÉLÉGATION Á L’INFORMATION ET Á LA COMMUNICATION DE LA DÉFENSE

 

NOTE AUX RÉDACTIONS

 

 

 

Paris, le vendredi 25 juin 2010

 

Conférence de presse d’Hervé Morin, ministre de la Défense
sur les modalités d’indemnisation des victimes des essais nucléaires français

 

 

 

Pour des raisons d’agenda, Hervé Morin, ministre de la Défense, tiendra la conférence de presse sur les modalités d’indemnisation des victimes des essais nucléaires français, lundi 28 juin 2010, non pas à 15h00, mais à 16h30, dans les locaux du secrétariat du comité d'indemnisation  des victimes d'essais nucléaires (SCIVEN), 16 bis avenue Prieur de la Côte-d’Or, à Arcueil (Val-de-Marne).

 

Un bus pour se rendre à Arcueil est mis à la disposition des journalistes : départ à 15h15, 16 rue Saint-Dominique, Paris 7e. 

 

Les journalistes qui souhaitent se rendre sur place sont priés de se faire connaître auprès des contacts ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

Contacts presse :

 

Philippe TANGUY

Cabinet du ministre de la Défense

com.cabinet@defense.gouv.fr

 

DICoD 

Centre Presse : 

presse@dicod.defense.gouv.fr


Lire la suite

France : Collectif 50 et Cinquantenaire de l'indépendance de la RDC

25 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

 COLLECTIF CONGO 50 

I N V I T A T I O N

 

A l'occasion de la commémoration du cinquantenaire de l'Indépendance

de la République Démocratique du Congo ;

Le Collectif Congo 50 vous prie de bien vouloir participer 

à la journée de réflexion qu'il organise

le samedi 10 juillet 2010,

de 14H00 à 20H00

au n° 10 de la rue Corbera 75012 PARIS

Métro : Reuilly Diderot

 

Nous comptons sur votre présence. kakese.makere@yahoo.fr 


Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>