Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Conférence : Affaire Thierry Atangana

30 Juillet 2012 , Rédigé par APPA Publié dans #Opinions

Me Rémi BAROUSSE, avocat à la Cour et président du comité de soutien,

Me MISSAMOU, avocat à la Cour,

Me Michel TOGUE, expert consultant en droits de l'homme, avocat au barreau du Cameroun,

Éric ATANGANA, fils de Michel Thierry ATANGANA,

René DASSIE, journaliste, ancien résident de la Maison des journalistes,

Rémy NGONO, journaliste et ancien résident de la Maison des Journalistes à Paris

Vous convient à une conférence de presse sur : la situation particulièrement délicate du citoyen français Michel Thierry ATANGANA, prisonnier politique depuis plus de 15 ans au Cameroun.

 

Le mardi 7 août 2012 à 11 heures, au 12 rue Fourier 75013 Paris.

Chef d'entreprise prospère, Michel Thierry ATANGANA a été arrêté le 12 mai 1997 à Yaoundé, officiellement pour « grand banditisme et détournement de fonds ». Lors d'un procès secret tenu à 4 heures du matin et sans la présence de ses avocats, il a été condamné à 15 ans de prison.

Suite à une révision de son procès, le 23 octobre 2008, il a bénéficié d'un non-lieu total sur toutes les charges qui pesaient contre lui, mais a été maintenu arbitrairement en détention. Alors que sa libération devait intervenir en mai au terme de sa peine, ATANGANA est visé par de nouvelles poursuites et risque 15 ans de détention supplémentaires. En réalité, Michel Thierry ATANGANA est un prisonnier politique, comme l'a reconnu le département d’État américain en 2005. Il est soupçonné par les autorités camerounaises d'avoir été en contact avec Titus Edzoa, ancien ministre de Paul Biya. Arrêté en 1997 après avoir démissionné du gouvernement et fait acte de candidature à l'élection présidentielle, celui-ci est toujours en prison.

Dans le rapport de la Commission nationale anti-corruption du Cameroun (Conac), une instance mise en place par le président Paul Biya lui-même, le nom de Michel Thierry ATANGANA n'a pas été cité, les enquêteurs n'ayant rien trouvé à lui reprocher. Michel Thierry ATANGANA est détenu dans des conditions particulièrement inhumaines dans un camp militaire. Depuis 15 ans, il s'agrippe à la vie dans une cellule de moins de 8 mètres carrés au sous-sol et est gardé à vue par cinq éléments lourdement armés. A cause de l'humidité et du manque de lumière, il souffre de décalcification dentaire et d'une perte progressive de la vue. Sa famille a supplié les autorités françaises d'agir pour son transfèrement en France. Mais aucune démarche décisive n'a été entreprise dans ce sens. Le Nouvel Observateur écrit à ce propos, dans son édition du 12 juillet 2012 : « Son vrai crime : avoir déplu au président Biya, un souverain ombrageux. La France regarde ailleurs. Total, Bolloré et Lagarde sont présents au Cameroun. Vous avez dit Françafrique ? » Du fond de sa cellule à Yaoundé, Michel Thierry ATANGANA lance un cri de détresse à ses concitoyens français. Ne le laissons pas tomber.

Contact presse :

Rémi NGONO : +33 7 60 37 28 82/ Mail : remyngono@hotmail.fr /

Mireille NGOSSO : +33 6 51 72 14 20/ Mail : mireillengosso@yahoo.fr

Accès : 12 rue Fourier 75013 Paris - Métro : ligne 7. Arrêt Tolbiac - Bus : N° 62 Direction Porte de Saint-Cloud. Arrêt : Bobillot Tolbiac

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ATANGANA EBODE 01/08/2012 10:38


aucun f*Français ne s'appelle ATANGANA en ce que je sache, et puis il n'avait qu'à rester en France, qu'est ce qu'il est venu faire au Camer