Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Ali Bongo Ondimba contrôle les chantiers de Franceville

10 Août 2011 , Rédigé par APPA

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                     République Gabonaise

                                                                                                         Union - Travail – Justice                                                                    

          

 

                

                                                         

 

 

 

 

Communiqué de presse officiel du service de presse de la Présidence de la République Gabonaise

 

 

Le Président Ali Bongo Ondimba contrôle les chantiers de Franceville

 

 

Franceville, le 10 août 2011 – Le Président Ali Bongo Ondimba a entamé aujourd’hui à Franceville une tournée des différents chantiers initiés depuis son investiture. Les travaux lancés dans différents secteurs – éducation, santé, énergie, transports - répondent à la fois à la volonté de développer l’économie du Gabon et d’améliorer concrètement les conditions de vie de la population.

 

En compagnie du ministre en charge des infrastructures, Léon Njouba, et de responsables de l’ANGT (Agence Nationale des Grands Travaux) – la structure de coordination et de supervision technique et financière en charge de la bonne réalisation des investissements en infrastructures de l’Etat gabonais - cette journée a été l’occasion pour le chef de l’Etat de se rendre compte de l’état d’avancement des travaux dans la capitale du Haut Ogooué.

 

Lors de cette visite, le Président Ali Bongo Ondimba a pu inspecter plusieurs sites :

·       l’aéroport international de Franceville ;

·       le nouveau stade d’entraînement et le nouvel hôtel de M’Baya ;

·       le complexe sportif de Franceville ;

·       le nouvel hôtel  de Mbouma-Oyali ;

·       le Centre Hospitalier Régional Amissa Bongo ;

·       l’hôtel Leconi Palace ;

·       l’Université des sciences et techniques de Masuku.

 

 

Le CHR Amissa Bongo

Le CHR Amissa Bongo, d’une capacité de 160 lits, fait actuellement l’objet d’un important programme d’investissement en équipements afin de le doter d’un centre de dialyse équipé de 10 postes et d’un pavillon d’imagerie médicale (scanner, mammographie, écographie 3D, électrocardiogramme, radiologie conventionnelle).

 

La rénovation du CHR de Franceville s’inscrit dans un vaste et ambitieux programme de modernisation des infrastructures de santé afin de rendre accessible au plus grand nombre de Gabonais des soins de qualité.

 

Les hôpitaux existants font l’objet d’un programme de rénovation et de spécialisation. Cinq hôpitaux à Libreville et  six en province, dont celui de Franceville, sont concernés. De nouveaux centres de traitement sont également en cours de création : un institut de cancérologie à Libreville et un CHU international à Lambaréné spécialisé dans la recherche et le traitement des maladies tropicales et du VIH/Sida.

 

Cet investissement dans les structures et équipements de santé publique s’accompagne d’un effort soutenu pour l’amélioration de l’approvisionnement en médicaments,  la dotation en équipements et la formation du personnel. A l’occasion du conseil des ministres du 7 juillet dernier, le Président Ali Bongo Ondimba avait ainsi annoncé le recrutement de 600 infirmiers qui seront formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS).

 

 

L’Université des sciences et techniques de Masuku

L’Université des sciences et techniques de Masuku fait l’objet d’un projet de modernisation de ses équipements et de renforcement de ses équipements d’accueil. Un premier amphithéâtre d’une capacité de 600 places sera livré pour la rentrée de septembre. Un second amphithéâtre de 1500 places est en cours d’étude.

 

Tout comme dans le domaine de la Santé, la rénovation de l’Université de Masuku fait partie d’un vaste programme de réformes du système éducatif. L’investissement dans l’enseignement supérieur et la recherche est l’une des priorités du chef de l’Etat qui souhaite renforcer les capacités des universités existantes, créer de nouvelles universités et instaurer un principe de bonne gouvernance basé sur l’autofinancement.

 

L’objectif final est de valoriser au maximum les ressources humaines gabonaises en donnant accès aux étudiants à des formations de qualité qui répondent aux besoins économiques du pays.

 

Le Gabon souhaite également se positionner comme un pôle universitaire régional et continental en misant notamment, à l’image de l’Université de Masuku, sur les nouvelles opportunités liées à l’environnement et au pilier du Gabon Vert.

 

En janvier dernier, un accord de coopération scientifique a ainsi été signé entre l’Université de Masuku et l’IRD (Institut de recherche pour le développement – France) notamment dans les domaines d’études liés à la recherche-développement, à la biodiversité et aux biotechnologies.
 

Les infrastructures sportives

Enjeux majeur pour le bon déroulement de la CAN 2012 puisque les compétitions auront lieu à Libreville et à Franceville, les infrastructures sportives ont également été au programme de cette journée de contrôle du chef de l’Etat avec la visite du complexe sportif de Franceville, qui comprend notamment un stade de compétition d’une capacité de 20 000, et du stade d’entraînement de M’Baya.

 

Le chantier de réhabilitation du complexe sportif de Franceville mobilise actuellement 600 ouvriers. Une fois finalisé, il comprendra un stade de compétition, un stade d’entraînement et des terrains multisports.

 

Léon Nzouba, le Ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, a profité de cette visite sur le complexe sportif de Franceville pour afficher son optimisme sur la préparation de la CAN : « A Franceville, mais également sur les autres chantiers, les infrastructures seront prêtes pour la CAN. »

 

Mais au-delà de la CAN,  le Ministre a tenu à rappeler que ces investissements de l’Etat étaient avant tout réalisés au profit des Gabonais : « La CAN est pour ainsi dire déjà derrière nous. Nous pensons à demain. Les infrastructures sportives réalisées dans le cadre de la CAN serviront à des actions sportives et culturelles en faveur des Gabonais. Et tous les investissements dans les hôtels permettront de développer le tourisme. »

 

Les infrastructures hôtelières

La rénovation de l’hôtel Léconi Palace d’une capacité d’une centaine de chambres, la construction du village touristique de M’Baya qui comprendra 50 chambres et la construction de l’hôtel Mbouma-Oyali qui comptera 100 chambres  doivent en effet permettre, au-delà de la CAN 2012, de développer l’activité touristique dans le Haut Ogooué.

 

Comme pour toutes les provinces du Gabon, l’ambition du chef de l’Etat est de mettre en place les structures nécessaires afin de diversifier l’économie, de créer de la richesse et des emplois pour les Gabonais.

 

L’aéroport international de Franceville

Dans la même logique, un effort particulier a été décidé pour le développement des infrastructures de transport, indispensables au développement économique du Gabon.

 

L’aéroport international El Hadj Omar Bongo Ondimba de Franceville Mvengue fait ainsi l’objet de travaux de réhabilitation et de modernisation de son aérogare. Débutés en novembre 2010, ces travaux devraient être finalisés pour fin décembre 2012. Ils apporteront une amélioration des capacités de transit et d’accueil des voyageurs ainsi qu’une modernisation des équipements de sécurité aérienne pour un investissement total de plus de 3,9 milliards de francs CFA.

 

 

Au terme de sa visite à Franceville, le Président Ali Bongo Ondimba s’est montré satisfait du déroulement des travaux qui apporteront à contriburont à améliorer la qualité de vie des Gabonais, notamment dans les domaines de la santé et de l'éducation. Par ces visites répétées sur les chantiers, le chef de l’Etat démontre son engagement à veiller personnellement à la bonne conduite de ces travaux qui sont un des fondements de sa stratégie de développement du « Gabon Emergent ».

FIN

 

 

La politique du Gabon Emergent

Dénommée « Gabon Emergent », la nouvelle stratégie de développement mise en place par le Président Ali Bongo Ondimba depuis son élection en 2009 vise à assurer une croissance durable autour de 3 piliers : le Gabon Vert, Le Gabon des Services, le Gabon Industriel.

 

Les grands chantiers en cours ont pour objectif de doter les 9 provinces du Gabon d’infrastructures performantes, de diversifier l’économie nationale et d’attirer des investissements étrangers autour de projets structurants et à valeur ajoutée pour créer des emplois de qualité, de réformer les services publics pour répondre aux besoins sociaux de l’ensemble des Gabonais, tout en préservant leur la richesse et la beauté de leur patrimoine naturel.

 

Pour plus d’information, merci de visiter www.presidentalibongo.com ou contacter www.cocom.rggov.org

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article