Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Cameroun/ELECAM : Interpellation du Secrétaire Général et du Président de l'UPC

26 Février 2013 , Rédigé par APPA Publié dans #Opinions

Madame Monsieur,
 
 
L'Union des Populations du Cameroun (UPC) a organisé ce jour, mardi 26 février 2013, au lieu dit Rond-Point Deido, une manifestation pour réclamer la déchéance de Election Cameroon (ELECAM). La manifestation a été déclarée conformément à la Loi de la République auprès du Sous-préfet de Douala 1er conformément à la Loi 90/055 du 19 décembre 1990; et la Mairie de Douala 1er en a été informée.
 C'est donc avec sérénité que les militants et sympathisants de l'UPC auxquels se sont joints d’autres  partis et associations se sont rendus au Rond-point Deido pour s'exprimer démocratiquement et pacifiquement. Après 45 minutes de manifestation, le Commandant de la Brigade de gendarmerie de Deido, accompagné de ses éléments ont arraché les messages que brandissaient les manifestants, ensuite, les camarades Albert MOUTOUDOU, Secrétaire Général de l'UPC et Alexis NDEMA SAME président de l'UPC ont été conduits à la Brigade Territoriale de Bonanjo où ils ont été entendus au Bureau Spécial des Recherches et des Enquêtes criminelles par les Lieutenants MBANG ETO JP et MOUSSINGA Stéphane. Après cette audition, le Lieutenant colonel  ZE a signé une garde à vue de 48 heures renouvelable pour motifs de "trouble à l'ordre public et organisation d'une manifestation illégale".
 L'UPC dénonce fermement cet arbitraire qui est une violation de la Loi et des textes internationaux ratifiés par le Cameroun.
 L'UPC constate pour le regretter que seuls ceux qui appellent les Kamerunais à aller cautionner la mascarade électorale ont le droit de s'exprimer, ce qui est contraire à la pratique démocratique.
 L'UPC demande la libération immédiate et inconditionnelle des camarades Albert MOUTOUDOU et Alexis NDEMA SAME.
 L'UPC prend le peuple kamerunais à témoin devant ce déni de droit, un de plus, qui n'honore pas notre pays.
http://www.upc-cameroun.org 
 
"UN AUTRE KAMERUN EST POSSIBLE, D'AUTRES CHOIX SONT NECESSAIRES"
 
Douala, le 26 février 2013
 
Pour le Secrétariat du Comité Directeur
 
 
 
        Louis-Marie MANG                                     Hilaire NGOUALEU HAM EKOUE
Vice président chargé de l’Organisation          Secrétaire National à la Presse et Communication

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article