Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Clôture d'Assemblées annuelles historiques de la BAD à Abidjan

30 Mai 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

Français : cliquer ici : Clôture d'Assemblées annuelles historiques de la BAD à Abidjan

 

Landmark AfDB Annual Meetings End in Abidjan

28/05/2010

 

·         Triples Bank Group’s Capital

·         Re-Elects President for Second Term

·         Expands Board Chairs from 18 to 20

·         Lisbon to Host 2011 Annual Meetings

Abidjan, 29 May 2010 - The 45th Annual Meetings of the African Development Bank (AfDB) and the 36th  Meetings of the African Development Fund (ADF) wound up on Friday, 28 May 2010 in Abidjan, Cote d’Ivoire, after two days of intense deliberations and landmark decisions, including the approval of a 200% sixth general capital increase for Africa’s premier development finance institution.

 

Governors representing 53 regional (African) and 24 non-African shareholders also re-elected the Bank Group’s President, Donald Kaberuka, for a second five-year term, and  increased the institution’s number of constituency chairs from 18 to 20.

They also approved the Bank’s 2009 annual report and audited accounts as well as its 2010 work programme.

The governors - usually finance economy ministers or central Bank Governors - also considered and/or approved a number of the institution’s routine activities, programmes, strategies and proposals for implementation by management.

Key among these are the election of executive directors, a review of the host-country’s situation, Heavily Indebted Poor Countries (HIPC) and Multilateral Debt Relief Initiative (MDRI) debt relief, the 2009 Independent Review Mechanism Annual Report as well as the Bank’s 2009 water sector initiatives and activities.

Others include the NEPAD 2009 infrastructure programme, the review of Bank share transfer rules, report on elected officials’ service conditions, distribution of the Bank’s 2009 net incomes, the establishment of a ClimDev special fund, reports and audited special purpose financial statements as well as ADF mid-term review and status of ADF-12 replenishment consultations.

This year, the governors’ sessions were preceded by deliberations of the Coalition for Development on Africa (CoDA), a joint venture of the AfDB, the African Union (AU) Commission and the Economic Commission for Africa, and a successor forum to the Global Coalition for Africa, the OECD ‘Big Table’ and the African Development Forum. It is chaired by Botswana’s former President, Festus Moghae, and has Jean Ping, AU Commission Chairperson, Mo Ibrahim, Mo Ibrahim Foundation Chair, Cheikh Diarra, Microsoft Africa Chairman, and Donald Kaberuka, AfDB President as members.

The Annual Meetings also comprised high-level and thematic seminars on the theme: “Africa on the Rebound: Towards Balanced and Clean Growth” as well as the dissemination of the 2010 African Economic Outlook, and launch of “Making Finance Work for Africa” website.

The session was officially opened by Côte d’Ivoire’s President Laurent Gbagbo and attended by Presidents Yayi Boni of Benin, Faure Gnassingbe of Togo, Amadou Toumani Toure of Mali and former President Festus Mogae of Botswana. Prime Ministers Bernard Makuza of Rwanda and Ricardo Mangue of Equatorial Guinea, along with Ghana’s foreign minister, Muhammad Mumuni, attended the opening ceremony.

In his opening speech, President Gbagbo commended AfDB President Kaberuka and his staff for the important progress the institution had made in recent years. “The African Development Bank has gained respectability. It now mobilizes more resources. We strongly encourage the institution to continue in this direction,” he said.

Earlier, President Kaberuka reviewed the institution’s activities in the past year, noting that the Bank had proven its mettle as well as its franchise value to Africa as a mature institution that knows what to do.

On behalf of staff and management, Mr. Kaberuka thanked the Board for approving the Bank’s sixth general capital increase which has tripled the institution’s resources to some USD100 billion, and for re-electing him for a second five-year term.

The UN Economic Commission for Africa’s Executive Secretary, Abdoulie Janneh, and the African Union Commission Chair, Jean Ping, also commended the Bank’s accomplishments in their respective speeches.

On the Bank return to its statutory headquarters, the governors reaffirmed that the headquarters of the Bank shall remain in Abidjan, but noted that the situation in the country was not conducive enough for an immediate return of the institution to its headquarters; and therefore extended the institution’s Temporary Relocation to Tunis for another 12 months from 3 June 2010. The situation will be reviewed and a decision taken at the 2011 Annual Meetings based on the recommendations of the Governors Consultative Committee.

The Board of Governors approved the holding of the next Bank Group Annual Meetings from 9-10 June 2011 in Lisbon, Portugal.

 

 

 

Clôture d'Assemblées annuelles historiques de la BAD à Abidjan

29/05/2010

·          

·         Le capital du Groupe de la Banque triplé

·         Le président réélu pour un second mandat

·         Les sièges du conseil d’administration passent de 18 à 20

·         Assemblées annuelles 2011 à Lisbonne

Les 45e assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) et 36e assemblée annuelle du Fonds africain de développement (FAD) ont pris fin le vendredi 28 mai 2010 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, après deux jours d'intenses délibérations et des décisions historiques, entre autres, l’approbation d'une sixième augmentation générale du capital de 200% pour la plus grande institution de financement du développement de l'Afrique.

Les gouverneurs représentant 53 pays régionaux (africains) et 24 actionnaires non-africains ont également réélu le président du Groupe de la Banque, Donald Kaberuka, pour un second mandat de cinq ans, et augmenté, de 18 à 20, le nombre des sièges au Conseil d’administration.

Ils ont également approuvé le Rapport annuel 2009 de la Banque, ses états financiers vérifiés et son programme de travail 2010.

Les gouverneurs (en général les ministres des finances, de l'économie ou les gouverneurs des banques centrales) ont aussi examiné et/ou approuvé un certain nombre d'activités opérationnelles de l'institution, ses programmes, stratégies et propositions pour une mise en œuvre par la direction.

Viennent en tête de ces activités, l'élection des administrateurs, l'examen de la situation du pays hôte, l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et l’Initiative d’allègement de la dette multilatérale (IADM), le Rapport annuel 2009 sur le Mécanisme indépendant d'inspection, ainsi que les initiatives et activités de la Banque menées en 2009 dans le secteur de l’eau.

Il convient d’y ajouter le programme d’infrastructures du NEPAD pour 2009, l'examen des règles de cession des actions de la Banque, le rapport sur les conditions de service du personnel élu, la distribution du revenu net de la Banque pour 2009, la création d'un fonds spécial ClimDev, les rapports et les états financiers vérifiés à vocation spéciale, ainsi que la revue à mi-parcours du FAD-11 et la situation des négociations pour la reconstitution du FAD-12.

Cette année, les sessions des gouverneurs ont été précédées par les délibérations de la Coalition pour le développement de l'Afrique (CoDA), une initiative conjointe de la BAD, de la Commission de l'Union africaine (UA) et de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, forum qui a pris la relève de la Coalition mondiale pour l'Afrique, de la Grande» de l'OCDE et du Forum africain de développement. La CoDA est présidée par l'ancien président du Botswana, Festus Moghae, et a comme membres Jean Ping, président de la Commission de l'UA, Mo Ibrahim, président de la Fondation Mo Ibrahim, Cheikh Diarra, président de Microsoft Afrique, et Donald Kaberuka, président de la BAD.

L’évènement a également servi de cadre pour des séminaires de haut niveau et d’autres séminaires thématiques sur les sujets suivants : «L'Afrique sur la relance : vers une croissance équilibrée et propre», ainsi que la diffusion des Perspectives économiques africaines 2010, et le lancement du site web du Partenariat «Mettre la finance au service de l’Afrique».

Les assemblées ont été officiellement ouvertes par le président ivoirien Laurent Gbagbo. Y ont assisté les présidents Yayi Boni du Bénin, Faure Gnassingbé du Togo, Amadou Toumani Touré du Mali et l’ancien président Festus Mogae du Botswana. Les premiers ministres Bernard Makuza du Rwanda et Ricardo Mangue de Guinée équatoriale, ainsi que le ministre des Affaires étrangères du Ghana, Muhammad Mumuni, étaient présents à la cérémonie d'ouverture.

Dans son discours d'ouverture, le président Gbagbo a félicité le président de la BAD, Donald Kaberuka, et ses collaborateurs pour les progrès importants accomplis par l’institution ces dernières années. «La Banque africaine de développement a acquis une respectabilité. Elle mobilise aujourd'hui plus de ressources. Nous encourageons fortement l'institution à poursuivre dans cette direction», a-t-il déclaré.

Le président Gbagbo a également demandé l'assistance de la Banque pour le développement des infrastructures, en particulier la construction des routes, l'énergie et l'approvisionnement en eau.

Auparavant, le président Kaberuka avait passé en revue les activités de l'institution de l'année écoulée, et noté que la Banque avait fait ses preuves pour l’Afrique, comme une institution solide bien au fait de sa mission.

Au nom du personnel et la direction, M. Kaberuka a remercié le Conseil pour avoir approuvé la sixième augmentation générale du capital de la Banque, qui triple les ressources de l'institution à quelque 100 milliards USD, et pour l'avoir réélu pour un second mandat de cinq ans.

Le Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, Abdoulie Janneh et le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, ont également salué les réalisations de la Banque dans leurs discours respectifs.

Concernant le retour de la Banque à son siège statutaire, les gouverneurs ont réaffirmé que le siège de la Banque reste à Abidjan, mais ont noté que la situation dans le pays n'était pas encore propice à un retour immédiat de l'institution à son siège, et a donc étendu la période de relocalisation temporaire à Tunis pour 12 mois supplémentaires à partir du 3 juin 2010. La situation sera réexaminée et une décision prise lors Assemblées annuelles de 2011 sur la base des recommandations du Comité consultatif des gouverneurs.

Le Conseil des gouverneurs a approuvé la tenue des prochaines Assemblées annuelles du Groupe de la Banque les 9-10 juin 2011, à Lisbonne, Portugal.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article