Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Corne de l’Afrique: 420 millions d’euros manqCorne de l'Afrique : Les gouvernements doivent agir lors de la réunion de crise à Rome lundi

24 Juillet 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

Corne de l’Afrique: 420 millions d’euros manquent pour l’aide d’urgence 

Les gouvernements doivent agir lors de la réunion de crise à Rome lundi

 

Paris, 23 juillet – L’organisation non-gouvernementale ONE appelle les dirigeants du monde à se mobiliser afin que l’aide d’urgence nécessaire parvienne au plus vite aux pays de la Corne de l’Afrique touchés par une crise alimentaire exceptionnelle menaçant 11 millions de personnes. La réunion d’urgence prévue demain à Rome doit permettre d’accélérer le déblocage de fonds arrivés jusqu’ici au compte-gouttes. Près de 420 millions d’euros sont encore nécessaires.

 

« Malgré l’urgence de la situation, les signaux d’alarme ont tous été ignorés et désormais des hommes, des femmes et des enfants meurent de faim tandis que les dirigeants occidentaux débattent du montant de l’aide qui leur sera allouée. La France qui préside le G20 a été à l’initiative de la réunion de Rome, mais l’aide  annoncée par la plupart des pays riches est pour l'instant bien en-deçà des efforts que l’on pourrait attendre », a souligné Guillaume Grosso, le directeur de ONE France.

 

« A l’heure où les donateurs traditionnels rencontrent d’importants problèmes économiques, le moment est peut-être venu pour de nouveaux donateurs, de se montrer à la hauteur de la catastrophe qui se joue sous nos yeux tous les jours. Que peut-on attendre de la Chine ou les pays du Golfe, qui ont d’importants intérêts économiques en Afrique », s’interroge Guillaume Grosso.

 

Et de souligner les efforts fournis par les gouvernements africains et l’Union africaine : « Les Africains ont répondu à l’appel à l’aide. Le Soudan a versé 1,78 million de dollars à l’Ethiopie. La diaspora somalienne se mobilise et les institutions africaines aident les ONG à délivrer l’aide humanitaire en sécurisant ports et aéroports et en fournissant de l’assistance médicale dans les camps. Les Africains restent debout et prennent les problèmes à bras le corps, mais ils ont besoin de la communauté internationale pour enrayer l’étendue de la catastrophe ».

 

La réunion de Rome doit apporter une réponse immédiate, mais elle doit aussi marquer le point de départ de solutions à long terme, trop souvent négligées dans le passé. Les dirigeants doivent honorer les promesses faites en faveur de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. « Il y a encore beaucoup de choses qui peuvent et doivent être faites pour sauver des vies maintenant et éviter d’autres catastrophes à l’avenir », estime Guillaume Grosso.

 

Notes aux rédacteurs :

 

1. ONE a lancé une pétition demandant aux dirigeants du monde de mettre fin à la famine et à ses causes. Elle été signée par près de 40.000 personnes : http://act.one.org/sign/corne_de_afrique

 

2. ONE a publié un rapport « Agriculture et redevabilité » qui peut être consulté en ligne en suivant ce lien : www.one.org/fr/rapportagriculture

 

3. ONE est une organisation mondiale de plaidoyer et de campagne, cofondée par Bono, qui lutte contre l’extrême pauvreté, essentiellement en Afrique. ONE est soutenue par plus de 2,5 millions de personnes à travers la planète et compte 25 000 membres en France. Pour plus d’information : www.one.org/fr

 

Contact presse (présent à Rome lundi): Verena von Derschau – verena.vonderschau@one.org


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article