Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Côte d'Ivoire : Discours Alassane Ouattara séminaire gouvernemental

10 Octobre 2011 , Rédigé par APPA

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE            REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE                                        ------------------
------------------                                                        Union-Discipline-Travail

                                             ------------------

 

SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL

DISCOURS D’OUVERTURE DE

S.E.M ALASSANE OUATTARA,

PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE 

 

Abidjan, le 10 Octobre 2011

Monsieur le Premier Ministre, Ministre de la Défense,

Messieurs les Ministres d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

 

A l’issue de cent jours d’activités du Gouvernement, nous voici réunis aujourd’hui pour un nouveau séminaire gouvernemental consacré à l’examen de nos activités et à notre autocritique.

 

Ce séminaire, qui s’inscrit dans la droite ligne du premier séminaire gouvernemental du mois de juillet dernier, nous donnera l’occasion de passer en revue les principales actions accomplies, ainsi que les initiatives prises par chaque membre du Gouvernement, afin d’analyser leur impact et leurs conséquences sur la vie quotidienne de nos concitoyens.

 

Cet exercice est nécessaire pour la bonne orientation et le bon cadrage des activités du Gouvernement. Il constitue l’une des composantes essentielles de toute action menée à l’aune de la bonne gouvernance.

 

C’est pourquoi, je voudrais vous féliciter, Monsieur le Premier Ministre, pour l’organisation de ce séminaire-bilan, qui sonne comme une action d’auto évaluation ; cela est tout à votre honneur.

 

Je voudrais également féliciter tous les  Ministres, pour l’esprit d’équipe et de cohésion dont vous faites preuve depuis la mise en place du Gouvernement.

 

 

Monsieur le Premier Ministre, Ministre de la Défense,

Messieurs les Ministres d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

 

Si le premier séminaire, consacré à l’adoption de la matrice d’actions prioritaires du Gouvernement pour les six premiers mois vous a permis de vous doter d’un plan d’action et d’une boussole dynamique et opérationnelle, le présent séminaire vise à faire une évaluation, à mi- parcours, du programme adopté.

 

Vous avez à cet effet, Monsieur le Premier Ministre, défini et organisé l’action des membres du Gouvernement en quatorze axes prioritaires dont l’harmonisation permet de prendre en compte l’ensemble des compétences des différents Ministères et de donner ainsi des réponses que l’Etat se propose d’apporter aux préoccupations de nos populations.

 

En effet, toutes nos actions doivent répondre aux besoins exprimés par nos concitoyens en vue d’améliorer leur cadre et leur niveau de vie. C’est dans ce sens que s’inscrivent les différents chantiers de développement et les actions que nous avons engagés.

 

Nul doute que le présent séminaire, qui sera l’occasion pour chacune et chacun,  de décliner les actions significatives de son département ministériel après cent jours d’activités, permettra de consolider les acquis obtenus et de confirmer, si besoin en était, l’engagement de tous à lever les obstacles et à amorcer la relance économique et le développement de notre pays.

 

Pour ma part, je me réjouis que depuis la formation du Gouvernement, nous ayons ensemble enregistré des avancées considérables en matière de bonne gouvernance dans certains domaines tels que :

 

La ponctualité

La restauration de l’image de l’Institution présidentielle

La tenue régulière des Conseils de Ministres,

La célérité et la fluidité du travail du gouvernemental,

La mise en place d’un cadre de collaboration entre le Cabinet présidentiel et le cabinet du Premier Ministre.

l’installation des Présidents et membres d’institutions importantes de notre pays, tels que le Conseil Constitutionnel, la Cour Suprême, la Médiature, le Conseil Economique et Social et tout récemment, la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation.

 

Toutes ces actions constituent à mes yeux, des leviers essentiels pour faire de notre pays un Etat de droit, moderne, organisé et respecté.

 

Je note également avec satisfaction que nos orientations se traduisent en actes majeurs par Monsieur le Premier Ministre et l’équipe gouvernementale. Il s’agit  notamment : 

 

Des nominations des grands commandements de l’Etat Major de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police Nationale, ainsi que de la mise en place d’une Armée républicaine, moderne, disciplinée et soucieuse de la protection des personnes et des biens. 

 

De l’adoption d’une Charte d’Ethique le mardi 09 août 2011, au cours d’un séminaire gouvernemental, qui a permis de donner la mesure de ce que nous attendons, non seulement des membres du Gouvernement, mais également de tous ceux qui sont appelés à exercer les hautes fonctions de l’Etat.

 

Des efforts déployés pour la bonne tenue de nos comptes, l’assainissement de nos finances publiques par une gestion rigoureuse de nos ressources, la stabilisation de l’inflation ; autant de choses qui ont permis de regagner la confiance des bailleurs de fonds.

 

De la rationalisation et l’harmonisation des salaires des organes dirigeants des sociétés d’Etat et des sociétés à participation financière publique et le lancement des audits dans lesdites sociétés.

 

De la mise en œuvre de la mesure de gratuité des soins de santé dont l’un des objectifs est de créer un Etat plus solidaire et plus soucieux de la santé de nos concitoyens, notamment les plus défavorisés.

De la propreté et de l’assainissement de nos grandes villes, en commençant par Abidjan, notre capitale économique.

 

De la mise en œuvre d’une nouvelle politique en matière de décentralisation territoriale, en vue de créer, autour des centres urbains majeurs, des pôles de développement industriels et économiques dynamiques et structurés, qui permettent de diffuser plus efficacement le développement local à l’intérieur du pays.

 

Monsieur le Premier Ministre, Ministre de la Défense,

Messieurs les Ministres d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Chers collaborateurs,

 

Au terme de ce rappel, non exhaustif, de quelques actions majeures qu’il m’a paru important de rappeler, je tiens à insister sur l’importance que j’accorde au présent séminaire dont j’attends avec impatience les résultats, afin de faire une évaluation plus objective des défis qui nous restent à relever.

En souhaitant que vos travaux soient enrichissants et fructueux, je déclare ouvert le séminaire gouvernemental sur le bilan des 100 jours du Gouvernement.

 

Je vous remercie./-

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article