Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

France/Roubaix : une lycéenne rwando-congolaise menacée d'expulsion

18 Novembre 2010 , Rédigé par APPA

Youenn Martin (youenn.martin@nordeclair.fr) - Nord Eclair

http://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/2010/11/18/une-lyceenne-menacee-d-expulsion.shtml

Hier matin, un rapporteur public a fait pleurer Valentine. Valentine a une grande copine, lycéenne comme elle à Van-der-Meersch, Darcia. Et hier matin, le rapporteur public, sorte de procureur du tribunal administratif, a dit aux juges que le préfet avait fait les choses dans les règles. Donc qu'il ne fallait pas déchirer l'OQTF (obligation de quitter le territoire français) délivrée à Darcia et sa maman, Carole, en 2009. 

Alors, en sortant du tribunal, Valentine, soutenue par Florian et Marion, ne peut retenir ses larmes. « Ça nous fait peur, on ne s'attendait pas à ça, confie la jeune fille. On n'était pas venu pour entendre ça. Mais ça nous donne envie de nous battre. » Le droit administratif laisse peu de place aux sentiments. 

Durant l'audience, le rapporteur public s'est attaché à rejeter un à un les arguments de M e Ève Thieffry, l'avocate de Darcia et Carole. Dans la plupart des cas, les juges suivent son avis.

Darcia, que ses amis décrivent comme « toujours prête à rendre service, toujours souriante », a elle aussi les yeux rougis. Sa mère relativise : « Le rapporteur public a fait son travail. » Toutes deux sont arrivées en France en 2007. Elles ont quitté la République démocratique du Congo où, expliquent-elles, elles ont été accusées à tort d'être des « collabos » du Rwanda. 

« Nous sommes allées là-bas pour tenter de retrouver le père de Darcia, raconte Carole. Au poste-frontière, il y a eu un problème, on nous a pris pour des informatrices. » Elles ont fui du jour au lendemain. 

Arrivées à Lys-lez-Lannoy, elles entament le parcours classique du réfugié : demande d'asile - refusée - puis demande de titre de séjour - refusée elle aussi. « On nous demande des preuves que nous sommes en danger. 

Quand vous fuyez, vous ne prenez pas tous vos papiers », explique Carole. Parallèlement, Darcia entre au lycée Van-der-Meersch, s'oriente en filière STL (sciences et techniques de laboratoire). 

«Si tous les élèves étaient comme elle, ce serait idéal », sourit sa prof d'italien. Carole va au même endroit, mais pour suivre une formation avec le Greta, et s'engage bénévolement aux Petits frères des pauvres.

Plus de 70 personnes, lycéens, enseignants et militants de Réseau éducation sans frontières, étaient présentes hier devant le tribunal administratif.

« Ça nous donne du courage », souffle Darcia. Décision dans trois semaines.

__._,_.___

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article