Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Francophonie : La CPCCAF fait peau neuve !

14 Mai 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.


La CPCCAF  fait peau neuve! 
Elle adopte  une nouvelle identité visuelle et met en ligne son nouveau site internet.
www.cpccaf.org


Les membres de la CPCCAF avait souhaité en fin d'année 2009 que la CPCCAF s'adapte à la nouvelle donne mondiale en  modernisant son image et ses outils de communication.

Une nouvelle identité visuelle

Un nouveau logo, profondément modernisé et restylisé, symbolise la volonté de renouvellement de l'institution, plus ouverte sur le  monde, notamment dans ses relations avec ses partenaires  qui sont désormais autant européens et internationaux que français. 

Les couleurs de la Francophonie témoignent également de cette volonté d'ouverture en mettant l'accent sur l'espace francophone dont nos membres sont tous issus. L'Association prend ainsi acte de l'adhésion récente de nouveaux acteurs de la francophonie, que ce soit en Afrique ou dans l'Hémisphère nord francophone, avec  l'intégration du Maghreb, de la Belgique et tout récemment du Québec. Enfin, cette référence à la francophonie marque clairement la volonté de la CPCCAF de s'investir en faveur de la création d'un espace économique francophone pour favoriser le développement des échanges au sein d'un marché de 300 millions d'acteurs. 

Le nouveau site

Cette nouvelle politique devait se doter d'un site internet à la hauteur des ambitions de la CPCCAF, qui soit autant une vitrine attractive de ses travaux, son image de marque, qu'un outil pour ses membres, leur permettant de s'informer et de travailler en temps réel, bien que tous répartis sur 27 pays, trois continents et 8 fuseaux horaires. 

L'internet offre une esthétique nouvelle, aérée, interactive et attractive. Son ergonomie permet à toutes les parties prenantes , institutionnels, entreprises ou particuliers de trouver rapidement l'information pertinente en lien avec leurs recherches. Un effort très important de classement thématique a été fourni pour mieux valoriser  les travaux, les publications, les prises de positions. Un nouvel espace actualité consacré aux news de l'Assocation ou de ses membres a été créé. Un espace intitulé "Entreprendre dans le réseau" offert aux membres de la CPCCAF, a également été créé, pour leur permettre à tout investisseur désireux de s'informer sur le pays de son choix d'obtenir les premiers contacts et informations nécessaires.

Un extranet a été créé pour permettre aux membres de bénéficier de toutes les informations de la vie de la CPCCAF, mais également  de travailler en temps réel sur les différents sujets liés à la vie de l'association, au sein notamment des commissions géographiques et des commissions thématiques. Cet outil devra générer un surcroît d'activité de l'assocation tout en facilitant le travail de ses membres, dont la distance constitue évidemment un frein à l'activité.

Le site

Le nouveau site a été réalisé par une équipe de quatre étudiants confirmés dans le cadre d'un projet de formation continue (Véronique Breton, Stephan Perreau, Sylvain Setrakina et Sophie Brizin)  de l'Ecole des Gobelins - Ecole de la CCIP.


A propos de la CPCCAF

Créée en 1973 à l’initiative des présidents Pompidou, Houphouët-Boigny et Senghor, la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) est le réseau de coopération et d’appui aux chambres consulaires pour le développement et la structuration du secteur privé en Afrique.

Ce réseau unique regroupe aujourd’hui près de 100 organisations intermédiaires de 27 pays francophones, dont 24 africains, dont les compétences couvrent les secteurs du commerce et de l’industrie, des services, de l’artisanat et de l’agriculture.

La CPCCAF, avec les chambres consulaires qu'elle regroupe, se veut le promoteur et l’acteur de cette approche nouvelle du développement qui favorise les activités des entreprises en Afrique, pour catalyser l’investissement privé et favoriser localement la création de richesses.

Dans un contexte marqué par la mondialisation, le tissu économique africain qui se compose essentiellement de très petites entreprises artisanales (TPE) et de petites et moyennes entreprises (PME) est, malgré les dispositifs existants, particulièrement vulnérable.

Aussi, à l’heure de la libéralisation des économies, les chambres consulaires, ont la volonté, pour aider les entreprises africaines à occuper les nouveaux espaces qui se dessinent (CEDEAO, UEMOA, CEMAC, COMESA), d’imposer la reconnaissance du rôle primordial qu’elles ont à jouer en tant que médiateur entre le public et le privé, ainsi qu’en tant que structures autonomes pouvant organiser l’accès des entreprises africaines aux services d’appui financiers et non financiers.

www.cpccaf.org

Contacts Presse

CPCCAF : Stéphane Cormier – tél : +33 1 55 65 35 75 -  scormier@ccip.fr 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article