Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Gates s’invite dans la tragédie grecque en mettant l’Afrique sur le devant de la scène

3 Novembre 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

JEUDI 3 NOVEMBRE 2011

 

Gates s’invite dans la tragédie grecque
en mettant l’Afrique sur le devant de la scène

Cannes - L’organisation non gouvernementale ONE, cofondée par le chanteur Bono, a accueilli favorablement aujourd’hui le rapport de Bill Gates sur le développement et exhorté les dirigeants du G20 à adopter sa « formule audacieuse ».

« Alors que les dirigeants du G20 jouent un nouvel acte de la tragédie grecque, Bill Gates leur propose un dénouement unique. Son rapport démontre qu’un accord mondial sur les investissements, l’aide et des taxes innovantes est non seulement désirable, mais réaliste », indique Guillaume Grosso, le directeur de ONE France, depuis Cannes.

« A quelques exceptions près, les dirigeants du monde ont discrètement renoncé aux promesses faites aux pays les plus pauvres en espérant que personne ne s’en apercevrait. Mais Gates montre que des solutions simples sont à portée de main pour financer la lutte contre la pauvreté. Les dirigeants n’ont plus d’excuse. Ils doivent adopter la formule audacieuse de Gates, qui  peut stimuler la croissance mondiale et éradiquer l’extrême pauvreté en l’espace d’une génération », a ajouté Guillaume Grosso.

Le rapport de Bill Gates montre pour la première fois comment générer des recettes suffisantes pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement et éviter des conséquences catastrophiques de la crise dans la zone euro – non seulement pour l’Europe et le système financier international, mais aussi pour les pays en développement, touchés de plein fouet par cette crise qu’ils n’ont pas provoquée.

« L’Afrique n’est pas un problème supplémentaire, c’est une part essentielle de la solution à la crise. Avec 500 millions d’habitants en âge de travailler et six des dix économies les plus dynamiques du monde, le G20 passerait à côté d’une immense opportunité s’il ne voyait pas l’Afrique comme un antidote à la maigre croissance mondiale », a ajouté Guillaume Grosso.

Au cœur du rapport de Gates se trouve l’idée que la source majeure de financements pour le développement viendra des pays en développement eux-mêmes. La transparence et l’accès à l’information sont des facteurs fondamentaux pour s’assurer que les recettes domestiques profitent bien aux populations locales. Aussi, Gates a déclaré que tous les pays du G20 devaient se doter de mesures légalement contraignantes qui doivent obliger les sociétés minières, gazières et pétrolières à publier ce qu’elles versent aux pays dont elles exploitent les ressources.

« L’application immédiate des propositions de Gates est plus urgente que jamais. Chez ONE, nous appelons le G20 à faire sien ce rapport et à s’entendre dès aujourd’hui sur un plan d’action. Nous demandons au Président Felipe Calderon qu’il sollicite un rapport d’étape qui puisse être présenté au prochain G20 à Mexico dans 7 mois ».

 

 

Notes aux rédacteurs :

1. ONE est présent au G20 de Cannes du 2 au 4 novembre 2011. Pour toute demande d’information ou d’interview (Français, Anglais ou Allemand) avant ou pendant le sommet merci de contacter Verena von Derschau au 06 31 22 89 68 ou verena.vonderschau@one.org

2. ONE est une organisation mondiale de plaidoyer et de campagne, cofondée par Bono, qui lutte contre l’extrême pauvreté, essentiellement en Afrique. ONE est soutenue par plus de deux millions de personnes à travers la planète et compte 20 000 membres en France. Pour plus d’information : www.one.org/fr

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article