Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Le Burkinabé Lassina ZERBO élu Secrétaire Exécutif de l’Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE)

24 Octobre 2012 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

Notre compatriote, Lassina ZERBO, précédemment Directeur du centre international des données au sein de l’Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) a été élu par acclamation, le 23 octobre 2012, au poste de Secrétaire Exécutif de cette institution.
 
Au 1er tour du vote qui est intervenu à Vienne en Autriche, Monsieur ZERBO a obtenu 37 voix sur 71 contre 27 pour le candidat chilien. Au second tour du scrutin, le candidat de l’Union africaine (UA) conforte sa position en obtenant 41 voix, devançant ainsi largement le Chilien qui reste à sa position du 1er tour. Un 3è tour est attendu pour départager les deux candidats. C’est alors que le Burkinabè est élu par acclamation.
 
La candidature de M. Lassina ZERBO au poste de Secrétaire exécutif de l’OTICE a été endossée par l’Union Africaine (UA) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) suite à une forte recommandation, à un lobbying et à un engagement personnel du Président du Faso, Monsieur Blaise COMPAORE, auprès de la communauté internationale.
 
Cette élection atteste une fois de plus la reconnaissance des multiples efforts directs du Président du Faso et du Burkina pour la promotion de la paix dans le monde.
Dans le cadre de la recherche de la paix et de la sécurité internationales, l’OTICE est l’un des derniers instruments du système des Nations unies taillé sur le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, adopté par les Etats signataires en novembre 1996.
 
L’OTICE dispose d’un réseau mondial de surveillance de plus de 300 stations de contrôle. Ces stations de contrôle ont pour rôle de capter deux phénomènes principaux générés par l’explosion d’engins nucléaires: le dégagement d’énergie et la création de particules.
 
L’observation de ces deux phénomènes est un signe d’inexécution possible des obligations fondamentales du Traité par un Etat. Ainsi captées et analysées, ces données sont les produits et informations impartiales accessibles à tous les Etats pour une surveillance mondiale effective.
L’OTICE dont le siège est à Vienne, en Autriche, a été créée le 19 novembre 1997 sous l’égide de l’ONU et regroupe 183 pays.
 
 
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article