Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Le Président Ali Bongo Ondimba poursuit à Londres sa politique d'ouverture

24 Mars 2011 , Rédigé par APPA

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                     République Gabonaise                                                                                                          Union - Travail – Justice                                                                                                                                                                     Communiqué de presse officiel du service de presse de la Présidence de la République Gabonaise       En visite à Londres, le Président Ali Bongo Ondimba poursuit sa politique d’ouverture       Londres, le 23 mars 2011 - Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a effectué du 21 au 23 mars une visite à Londres pour promouvoir la politique d’ouverture et de diversification des partenaires du Gabon qu’il a entamé depuis son élection en 2009.   Renforcement de la coopération entre le Gabon et le Royaume-Uni   Sur le plan diplomatique, le chef de l’Etat gabonais s’est entretenu dans la matinée du 22 mars avec le Vice Premier Ministre britannique, Nick Clegg, et avec le Ministre britannique des Affaires Etrangères, William Hague. Les deux parties ont discuté de la situation en Côte d’Ivoire et des événements récents en Afrique du Nord.   Le Gabon est membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, dont il assurera la présidence en juin, et siège au Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine. Il a voté en faveur de la résolution 173 du Conseil de Sécurité instaurant une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye.   Il a également été question du renforcement de la coopération et des échanges commerciaux entre le Gabon et le Royaume. Le Président Ali Bongo Ondimba promeut une politique de diversification des partenaires économiques du Gabon qui s’est concrétisée en 2010 par plus de 4 milliards de dollars d’investissement étrangers avec des contrats signés avec des groupes asiatiques, américains et français dans les infrastructures, l’agriculture et l’industrie du bois. L’économie gabonaise a ainsi connu une croissance de 6% en 2010 après une contraction de 1,4% en 2009.   La politique du Gabon Emergent   L’ouverture du Gabon fait partie intégrante de la stratégie de développement du Gabon Emergent mise en place par le Président Ali Bongo Ondimba qui vise à diversifier et à industrialiser l’économie nationale afin d’assurer une croissance durable, respectueuse de l’environnement, et faire du Gabon un pays émergent.   Cette politique du Gabon Emergent a été détaillée par le Président Ali Bongo Ondimba lors d’un discours le mardi 22 mars devant une centaine de  PDG de multinationales participant à un sommet sur l’Afrique organisé par le quotidien britannique The Times.   « L’année dernière, lorsque nous avons pris la décision d’interdire l’exportation de bois brut, nous avons voulu changer la perception traditionnelle sur l’Afrique considérée quasi uniquement comme une source d’approvisionnement bon marché en matières premières. A travers cette décision, nous avons également voulu offrir de nouvelles opportunités à des investisseurs capables d’avoir une vision à long-terme. En collaboration avec eux, nous avons ainsi créé une zone économique spéciale avec des avantages fiscaux importants : pas d’imposition sur les profits sur une période de 10 ans, exemption totale sur la TVA, exemption des droits de douane pour l’importation d’équipement » a-t-il déclaré.   Au-delà des événements récents en Libye, le chef de l’Etat gabonais a également fait part de son optimisme sur l’avenir de l’Afrique, en déclarant : « Je crois que l’Afrique est la nouvelle frontière, qu’une nouvelle génération de dirigeants jeunes et visionnaires est en train d’émerger, que nos démocraties se renforcent et que nous sommes en position, malgré les événements auxquels nous faisons face en ce moment, d’offrir quelques leçons au reste du monde. »    La protection de l’environnement   Le Président Ali Bongo Ondimba a également pu s’entretenir au cours de cette visite à Londres avec le Princes Charles, qu’il a rencontré dans le passé à plusieurs reprises, pour échanger sur leurs actions réciproques en faveur de l’environnement.   Le Gabon joue un rôle moteur dans la sauvegarde de la forêt du Bassin du Congo qui est considérée comme le second poumon vert de la planète. 11% de son territoire est classé en zone protégée à travers un réseau de 13 parcs nationaux. En septembre 2010, le Président Ali Bongo Ondimba avait été désigné porte-parole de la position africaine sur la biodiversité à l’issue de la Conférence panafricaine de Libreville. FIN       La politique du Gabon Emergent Depuis l’élection du Président Ali Bongo Ondimba en septembre 2009, le Gabon est entré dans une ère de changement grâce à une ambitieuse politique de réformes. Longtemps dépendant de ses exportations de matières premières, le Gabon est aujourd’hui déterminé à diversifier son économie et devenir un pays émergent à l’horizon 2025 grâce à une stratégie de développement durable baptisée  Gabon Emergent. Cette stratégie repose sur trois piliers : ·        le Gabon Vert pour valoriser durablement le  formidable écosystème gabonais - 22 millions d’hectares de forêt, 1 million d’hectares de terres agricoles exploitables, 13 parcs nationaux, 800 kilomètres de littoral maritime – à travers l’industrie du bois, l’agriculture et l’écotourisme ; ·       le Gabon Industriel pour promouvoir la valorisation locale des matières premières, l'exportation de produits à forte valeur ajoutée et la diversification de l’économie nationale ; ·       le Gabon des Services pour valoriser les ressources humaines gabonaises avec l’objectif de devenir une référence régionale dans les services financiers, les nouvelles technologies de l’information, les métiers de l’économie verte, de l’enseignement supérieur et de la santé.   Concrétisation de la politique de réformes et d’ouverture du pays, le Gabon a attiré plus de quatre milliards de dollars d’investissements directs étrangers en 2010 dans le cadre de la signature de contrats avec des entreprises américaines, asiatiques et européennes.     Pour voir ou utiliser la photo officielle de la rencontre entre le Président Ali Bongo Ondimba et le Ministre britannique des Affaires Etrangères William Hague: http://www.flickr.com/photos/foreignoffice/5549176175/   Pour obtenir le discours officiel du Président Ali Bongo Ondimba lors du Times CEO Summit : http://www.presidentalibongo.com/le-projet-de-societe/les-discours/discours-de-son-excellence-ali-bongo-ondimba-president-de-la   Pour plus d’information, merci de visiter www.presidentalibongo.com ou contacter www.cocom.rggov.org

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article