Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

PRIX LITTÉRAIRE CONTINENTAL 2010

27 Octobre 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

 

PRIX LITTÉRAIRE CONTINENTAL 2010

Communiqué de presse

 

 LES DÉLIBÉRATIONS

 

Présidées par Caya Makhélé, les délibérations du Prix littéraire Continental 2010 se sont déroulées à Paris le jeudi 14 octobre 2010.

 

Les trois lauréats ont été désignés au premier tour de scrutin.

Meilleure écrivaine : Ananda DEVI pour Le Sari vert, éditions Gallimard.
Meilleur écrivain : Koffi KWAHULE pour Monsieur Ki, éditions Gallimard.
Nouveau talent : SUNJATA pour Kalachnikov Blues, éditions Vents d’ailleurs.

Les trophées leur seront remis au cours d’une cérémonie par Madame Anne-Christine TAYLOR-DESCOLA, Directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly, le 21octobre 2010 à 18 h au Café Branly dans l’enceinte du musée du quai Branly.

 

LES LAURÉATS

ANANDA DEVI

Ananda Devi est née à Trois-Boutiques (Île Maurice). L'île Maurice est, dans sa splendeur et sa diversité humaine, au cœur de son œuvre. Cette ethnologue de formation – docteur en anthropologie sociale (University of London) – est sensible à l'imbrication des identités et des langages ; aussi explore-t-elle avec une grande acuité de nombreux caractères humains, recomposant ainsi les multiples univers qui se côtoient, s'affrontent, se déchirent dans un espace insulaire qui n'est pas moins analysé que recréé. Si elle a choisi d'écrire en français, ses romans et ses nouvelles intègrent le créole et l'hindi. Son style incisif, lyrique et pénétrant, offre à la langue française de nouvelles dimensions culturelles et linguistiques liées à son île natale. Le Sari vert a également obtenu le Prix Louis Guilloux 2010.

 

KOFFI KWAHULÉ

Écrivain ivoirien, lauréat 2006 du Prix Ahmadou Kourouma pour son premier roman Babyface (éditions Gallimard) et Grand Prix Ivoirien des Lettres 2006. Son écriture est très influencée par le Jazz et cela se ressent par une musicalité du texte, mais aussi par l'adoption d'une implication politique et historique similaire. Il a écrit près d'une vingtaine de pièces de théâtre, certaines sont publiées aux éditions Lansman, Théâtrales et Acoria. Dès ses premiers textes apparaît une écriture forte, qui dynamite l'usage habituel de la langue : écriture charnelle, conçue dans la violence immédiate que peut avoir l'oralité dans sa dynamique de parole abrupte, écriture musicale, obsédante, brûlante et saccadée comme un rythme enfiévré de jazz. Il reste aujourd’hui l’un des auteurs dramatiques africains les plus joués au plan international.

 

SUNJATA

Écrivain, cinéaste et musicien, titulaire d’un DESS direction artistique de projets culturels. Administrateur du lieu de fabrique artistique La Chapelle à Montpellier Sunjata est aussi producteur, auteur, compositeur et interprète de trois albums de hip-hop. Kalachnikov blues est son premier roman.

 

LE PRIX

 

Le Prix littéraire Continental créé en 2009 et décerné pour la première fois à Alger à l’occasion du 2e Festival Panafricain d’Alger (PANAF) se décline en trois distinctions : « Meilleure écrivaine », « Meilleur écrivain », et « Nouveau Talent. »

C’est la qualité de l’œuvre complète de l’auteur, ainsi que sa mise en perspectives des vécus africains et de ses diasporas en prise avec notre époque, qui sont les critères de sélection. L’auteur doit en outre avoir une actualité éditoriale allant de l’année précédente à l’année en cours.

Les lauréats Rachid BOUDJEDRA (Prix du meilleur écrivain) ; Tanella BONI (Prix de la meilleure écrivaine) et Nafissatou DIA DIOUF (Prix Nouveau Talent) reçurent leurs trophées des mains de Mme Khalida TOUMI, ministre de la Culture, en présence d’André BRINK parrain du symposium des écrivains africains à Alger.

 

LA SÉLECTION

 

La sélection des ouvrages est faite par les lecteurs, les acteurs et observateurs culturels, aux côtés de journalistes invités.

 

LE JURY

 

Président :

Caya MAKHELE, écrivain et éditeur 

 

Membres :

Stéphanie HARTMANN, journaliste ; Jacques CHEVRIER, essayiste, critique littéraire, professeur honoraire à la Sorbonne ; Peter BARNOW, directeur des affaires culturelles de la ville de Châtenay-Malabry ; Zakari DOUNIA, journaliste ; Jeanne ALEOS, journaliste ; Rokhaya DIALLO, journaliste, présidente de l’Association « les Indivisibles » ; Marc-Alexis BARANES, responsable du site librairie du musée du quai Branly ; Amadou ELIMANE KANE, poète, chercheur en sciences cognitives ; Julien KILANGA MUSINDE, poète, romancier, chef de Division de la langue française et des langues partenaires à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

 

LES TROPHÉES

 

Les trophées offerts aux lauréats s’ancrent eux aussi dans l’histoire du Continent. Des trophées, sculptures d’art réalisées par le Musée du Louvre et le British Museum de Londres provenant de leur fonds Afrique. L’engagement du Prix Continental se prolonge par un accompagnement promotionnel, constitué par deux lots valant engagement contractuel de la part des magazines partenaires : un abonnement d’une période de vingt-quatre mois et une campagne promotionnelle d’une valeur de 10 000 € chacune, pour le prochain ouvrage de chacun des lauréats.

 

Pour des renseignements complémentaires ou obtenir les photos de la cérémonie

Contactez :

Armande ESSOME
Tél  33 (0) 1 40 16 90 80  - Fax 33 (0) 1 40 16 90 02

Email : prixcontinental@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article