Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Soudan : le CICR facilite un nouveau transfert de détenus.

9 Juin 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

UNITÉDES RELATIONS AVEC LES MÉDIAS
Comité international de la Croix-Rouge
19, avenue de la Paix
1202 Genève
Suisse
Tél. : +41 22 730 34 43
Fax : +41 22 734 82 80
E-mail : press.gva@icrc.org
http://www.cicr.org 
CICR - Communiqué de presse n° 10 / 101
09 juin 2010
 
 
 
Soudan : le CICR facilite un nouveau transfert de détenus
 
Khartoum / Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a facilité le transfert de 35 membres des forces armées soudanaises libérés cette semaine par le Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM). Ces personnes ont été remises aujourd’hui aux autorités du pays près de Nyala, au Darfour Sud.  
 
« Pour ce transfert, le JEM et les autorités soudanaises ont conjointement demandé au CICR d’agir en sa qualité d’intermédiaire neutre entre les parties au conflit », a déclaré Jordi Raich Curco, chef de la délégation du CICR au Soudan. « Nous avons accepté de prendre les dispositions logistiques nécessaires pour faciliter l’opération. »  
 
Les délégués de l’institution s’étaient préalablement entretenus en privé avec chacun des détenus libérés pour s’assurer qu’ils souhaitaient bien être transférés dans la zone contrôlée par le gouvernement. Ces entretiens font partie de la procédure habituelle du CICR dans ce type d’opération.  
 
Des membres du personnel médical du CICR étaient prêts à dispenser au besoin des premiers soins.
 
En mai, le CICR avait déjà servi d’intermédiaire neutre à deux reprises lorsque des membres des forces armées soudanaises avaient été libérés par le JEM.
 
Lors de chacune de ces opérations, les collaborateurs du CICR ont pu accéder aux régions reculées du Darfour grâce aux hélicoptères mis à disposition par le Programme alimentaire mondial.
 
Le CICR est disposé à apporter son soutien à toute opération future de ce genre si les parties le lui demandent.
 
L’institution est présente depuis 2004 au Darfour, où elle apporte une assistance aux victimes du conflit armé et d’autres situations de violence.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article