Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

DAL : Risque d'expulsion illégale

31 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

 Droit au Logement  

Droit Au logement Paris  – 24 rue de la Banque - 75002 Paris
tél : +331 40 27 92 98 • fax +331 42 97 40 18  • <http://www.droitaulogement.org/>
 
COMMUNIQUE
Paris dimanche 31 janvier 
2010 -22h


Siège au 25 rue de l’échiquier Paris 10e
Risque d’expulsion illégale lundi matin


15 ménages sans-abri, ont trouvé refuge depuis trois mois dans un immeuble parisien situé 25 rue de l' Échiquier, Paris 10e.

Depuis plusieurs jours, des vigiles avec chiens font le siège des habitants et leur interdisent  de rentrer dans leur logement si ils sortent. Les vigiles se dissimulent derrière la porte d’entrée de l’immeuble et bloquent le couloir.
Plutôt que de sortir et d'être à la rue, les occupants se sont cloîtrés à l'intérieur et se font livrer la nourriture par les fenêtres, à l'aide de paniers accroché à une ficelle (voire image ci dessous). 

Cet immeuble semble appartenir à la la société HLM "la sablière", bailleur traditionnel de la SNCF (voire photo ci dessous), en vue d’un programme de logements sociaux.

Droit Au Logement a été saisi samedi par des occupants de cet immeuble, et a constaté les faits sur place.
La semaine dernière, trois familles locataires avec enfants, avaient été évacué à la suite d'un départ de feu de l'immeuble mitoyen, 27 rue de l'échiquier, et ont été placées dans des hôtels.

Droit Au Logement est scandalisé par cette affaire qui pourrait signer le retour à des formes d'expulsion illégale, à l'aide de sociétés de vigiles :  

Au propriétaire des lieux de faire lever immédiatement ce siège de mettre en place un processus de relogement pour ces galériens  qui ont vécu la violence de la rue. 

Aux autorités de police de mettre fin à ce siège, et de faire respecter la liberté de circuler et d'accéder à son domicile normalement.
L'expulsion du domicile, y compris d'occupants sans titre, nécessite une décision du juge. Ensuite lorsque les délais légaux sont épuisés, l'autorisation du Préfet est nécessaire pour que la police procède effectivement à l'expulsion. Nul ne peut se faire justice soit même, la France reste un État de Droit.

A la Ville de paris, si nécessaire,  d’intervenir auprès de la Sablière pour faire cesser ce siège


"Un toit c'est un droit"


Contact : SOS expulsion +336 16 12 55 27

Droit au logement : http://www.droitaulogement.org/


DAL fédération est membre des réseaux :

NOVOX : “réseau international des mouvements  de lutte des “sans” http://www.no-vox.org/
RéSEL : Réseau stop aux expulsions de logement” http://www.stopauxexpulsions.org/

Lire la suite

CAN 2010 Angola : Les arbitres de la finale Ghana-Egypte

31 Janvier 2010 , Rédigé par APPA

ARBITRES 

Principal : Coulibaly Koman {Mali}
1er assistant -  Menkouande Evariste {Cameroun}
2nd assistant -  Achik Redouane {Maroc}
4è arbitre -  Martins de Carvalho Helder {Angola} 
Lire la suite

Mgr Luc Parson présente ses prochains spectacles

31 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #A ne pas rater.

INVITATION

 

CONFERENCE DE PRESSE

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur 

 

J’ai le plaisir  de vous convier à  ma conférence de presse – Petit déjeuner le mercredi 03 février 2010 à 8h30 dans les salons de l’Hotel Djeuga Palace à Yaoundé.

 

Je vous présenterai les animations et la prestidigitation qui auront lieu les jours suivants à l’Hôtel Djeuga Palace et au Centre Culturel Français.

 

Votre présence m’honorerait.

 

Mgr Luc PARSON

 

NB : SVP Confirmez votre présence par email ou par téléphone

Contact : +237 97 06 98 72

Lire la suite

Le Togo suspendu des deux prochaines CAN par la CAF.

31 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

Le Comité Exécutif de la CAF réuni á Luanda le 30 Janvier 2010 a examiné le retrait de l’équipe

Nationale du Togo de la 27éme Coupe d’Afrique des Nations – Angola 2010.
 
Le Comité Exécutif et le Président de la Confédération Africaine de Football renouvellent leurs sincères condoléances aux familles des victimes du tragique attentat du 8 Janvier 2010.
 
La CAF avait condamné et dénoncé cet acte en son temps et exprimé son soutien aux joueurs de l’équipe nationale du Togo.
 
La CAF avait même annoncé aux joueurs qu’elle comprendrait parfaitement leur volonté de se retirer de la compétition.
 
Cependant, alors que les joueurs ont exprimé leur volonté de jouer, le gouvernement du Togo a décidé de retirer son équipe nationale de la compétition.
 
Cette décision des autorités politiques enfreint les règlements de la CAF et de la CAN.
 
Ainsi en application de ces règlements, le Comité Exécutif décide de suspendre l’équipe nationale représentative du Togo pour les deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations.
Une amende de 50 000 dollars US est également infligée á la Fédération Togolaise de Football et ce, conformément aux dispositions de l’article 78 du règlement de la Coupe d’Afrique des Nations Angola 2010.

"On va faire appel. On va utiliser tous les moyens possibles pour que cette décision soit annulée ", a déclaré le ministre togolais des Sports Christophe Tchao.

Le règlement de la CAF sur laquelle est fondée cette décision
http://fr.cafonline.com/userfiles/file/CAN2010Frn(1).pdf    
Lire la suite

Plainte contre le chef de l'Etat du Cameroun

31 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

Conseil des Camerounais de la Diaspora

39 Bd Ney 75018 Contact: +336 30 19 50 61/ +336 25 34 65 45

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

A l'occasion de la Plainte pour «recel de détournement de fonds publics» contre le chef de l'État du Cameroun et Cie, le C.C.D (Conseil des Camerounais de la Diaspora) vous convie à une conférence de presse qui se tiendra le Mardi 02 février 2010 à 15h sis au 19, rue du Chalet 75018 à Paris, Métro BELLEVILLE. Votre présence est bien évidemment nécessaire.

 

Pour le CCD,

Le Président Robert WAFO WANTO                                 Le Vice-Président Célestin DJAMEN

Lire la suite

CAN 2010 Angola : Nigéria - Algérie

30 Janvier 2010 , Rédigé par APPA

Dans le cadre du match pour la troisième place, le Nigéria l'a emporté sur l'Algérie, sur un but de Obinna : Nigéria 1-0
Algérie.

Quant  à la finale, elle va opposer ce dimanche le Ghana à l'Egypte, à 17h00 (heure de Paris). 
 






Lire la suite

TV5 Monde officiellement diffusée au siège de l'Union Africaine

30 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Parution-Médias.

En marge du 14ème sommet de l'Union Africaine qui sedéroule jusqu'au 2 février 2010, la diffusion de TV5MONDE au siège de l'Union Africaine (UA) à Addis-Abeba (Ethiopie) a été officiellement lancée le mercredi 27 janvier 2010, en présence du vice-Président de l'Union Africaine Monsieur Erastus Mwencha et de nombreux ambassadeurs francophones.
La première chaîne généraliste mondiale en français est maintenant diffusée en continu dans la salle des pas perdus et dans la salle depresse de l'UA, une initiative soutenue par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à travers sa représentation à Addis-Abeba. La chaîne sera aussi prochainement diffusée dans les bureaux des 9 commissaires de l'UA.

Rappelons que le siège des Nations Unies (ONU) à New York, qui compte le français comme langue de travail également, propose déjà grâce à l´OIF la diffusion des programmes de TV5MONDE, opérateur de la Francophonie.

        

TV5MONDE, première chaîne panafricaine internationale :

En moins de vingt ans d´existence, TV5MONDE s´est affirmée comme le premier acteur audiovisuel francophone généraliste sur le continent africain. Une position qui se traduit par une audience cumulée hebdomadaire dépassant les 21 millions de téléspectateurs. Dans 6 pays sur 10, l´audience cumulée hebdomadaire de TV5MONDE avoisine 50% et plus. Au niveau de la notoriété, 9 personnes sur 10 déclarent connaître TV5MONDE en Afrique francophone. La progression de TV5MONDE est également nette en Afrique de l´est et australe où, après avoir lancé en 2009 le sous-titrage en anglais de ses programmes (plus de 120 heures par mois pour les films, fictions,magazines, documentaires...), la chaîne s´apprête à dédoubler son signal en 2010, témoignant ainsi de son engagement à rendre toujours plus accessibles ses programmes non seulement aux francophones mais aussi aux francophiles. Avec son portail web entièrement dédié à l´Afrique (tv5monde.com/afrique) bientôt doté d´une webtv unique « TV5MONDE+ Afrique », des programmes diffusés mondialement qui font la part belle aux productions subsahariennes, des partenariats avec les plus grandes manifestations culturelles du continent... TV5MONDE est chaque jour un peu plus au coeur de l´Afrique.

 

En 2010, dix-sept pays francophones de l´ancienneAfrique équatoriale et Afrique occidentale française fêtent les 50 ans de leur indépendance,
du Cameroun (indépendance acquise le 1erjanvier 1960) au Niger (le 18 décembre 1960).
TV5MONDE célèbre cet anniversaire tout aulong de l´année avec de nombreux programmes événements surtous ses signaux.


        

Relations Presse TV5MONDE
Thomas Legrand
T. +33(0) 1 44 18 55 62 / +33(0) 620 30 41 02
Lire la suite

La nouvelle génération d'entrepreneurs en Afrique.

29 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #ONG-Associations.

CADE Coordination pour l’Afrique de Demain,

ENDA-TIERS MONDE Organisation Internationale Environnement et développement
 

http://www.afrique-demain.org
 

Vous invitent, dans le cadre du cycle II

« La libération de la capacité d’entreprendre en Afrique »

à la deuxième rencontre-débat sur : « La nouvelle génération d’entrepreneurs en Afrique :

profils et valeur sociale de leurs activités »

Intervenants pressentis : Gisèle Etamé, Patrice Hoppenot, Amos Ngongang

et Roger Njitchoua Animation : Roland Portella
 

Mardi 16 février 2010 de 17h45 à 19h45

Ecole Nationale d’Administration (ENA) amphithéâtre Parodi

2, avenue de l'Observatoire - Paris 6ème ( RER B : Luxembourg, Bus : 38 et 82 )
 

Les entrepreneurs africains évoluent dans des environnements locaux ou nationaux dont les interactions et proximités sociales sont fortes. Dans ce contexte une nouvelle génération d’entrepreneurs africains émerge et tente de concilier efficacité économique des activités et contribution au progrès social des concitoyens.

Dans un contexte mondial de questionnement d’un capitalisme ultra libéral qui s’essouffle par ses effets dévastateurs en termes sociaux et environnementaux, l’entreprise est soumise à une diversification de ses parties prenantes, notamment dans ses rapports avec la société. Or en Afrique subsaharienne, les liens sociaux constituent le poumon des différentes activités humaines.

D’où viennent ces entrepreneurs ? Quels sont leurs différents profils ? Que pense donc la société africaine de l’activité de ses «vrais» entrepreneurs et quel statut leur donne-t-elle? Sont-ils considérés à leur juste valeur pour leurs actions ou ne sont-ils sujet qu’à « ponction alimentaire » ?

Comment les entrepreneurs intègrent-ils dans leur stratégie d’entreprise la demande sociale ou de « bien être » de leurs concitoyens ? Dans quels secteurs d’activité les créations de valeurs sociales et sociétales des entrepreneurs sont-elles les plus fortes ou les plus prometteuses ? Pourrait-on parler de capitalisme social voire humaniste en Afrique ?Mais, face à certaines limites des Etats et institutions africaines, ce rôle d’acteur de développement social dévolu de fait aux entrepreneurs ne comporte-t-il pas des risques ou trop de pressions ? Comment peuvent-ils s’en préserver ?

Intervenants :

- Gisèle Etamé : entrepreneuse camerounaise, Directrice de Génémark, entreprise de fabrication de médicaments génériques en Afrique.

- Patrice Hoppenot : président de Investisseurs & Partenaires pour le développement, société d’investissement pour le développement de PME en Afrique.

- Amos Ngongang : ingénieur ICAM, Contrôleur des risques marchés et évaluation de projets à la Direction du Groupe SNCF, il est Président de Dynamique Afrique Centrale, une association d’expertises pour la création d’entreprise en Afrique centrale.

- Roger Njitchoua : entrepreneur, Directeur de Cameroun Breuvages, entreprise de production d’eau.

Animateur : - Roland Portella, Directeur de Central Business Leaders, une plate forme de mutualisation de

compétences pour chefs de PME européennes, il est membre et administrateur de la CADE.

L’accès à cette rencontre-débat est gratuit : 16 février 2010 Si vous souhaitez y participer, merci de retourner ce bulletin d’inscription à La Cade, 5, rue des Immeubles Industriels, 75011 PARIS (http://www.afrique-demain.org) Vous pourrez également vous inscrire par courriel cade@afrique-demain.org ; ou par téléphone au 01 43 48 14 67 ; Fax. : 01 44 93 87 50 ou dans le hall d’entrée le jour de la rencontre-débat.

Nom : ............................................................................................................. Prénom : ............................................................................... Organisme / Association : ........................................................................................................................................................................ Tél. : .................................................................................. Courriel : .................................................................................................. Adresse : ...................................................................................................................................................................................

Lire la suite

Haïti : L'agriculture nécessite 700 millions de dollars.

29 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  [10/05/fr]
 
Contact:
Hilary Clarke
Relations presse FAO (Rome)
(+39) 06 570 52514
hilary.clarke@fao.org

Lucas Tavares
Relations presse FAO (Santiago)
(+56 2) 923 2176
(+56 2) 923 2100
lucas.tavares@fao.org

Teresa Buerkle
Relations presse FAO (Washington, DC)
(+1) 202 653 0011
(+1) 202 294 6665 
teresamarie.buerkle@fao.org


L'agriculture d’Haïti nécessite 700 millions de dollars
Programme officiel pour la production alimentaire, l'aide aux personnes déplacées et la prévention
 

Rome/Port-au-Prince, 29 janvier 2010 - La FAO vient de lancer un appel aux bailleurs de fonds pour soutenir un programme d'investissement officiel haïtien de 700 millions de dollars en faveur du secteur agricole. Il s'agit de réparer les infrastructures endommagées par le tremblement de terre, stimuler la production agricole nationale et créer des emplois pour les personnes fuyant Port-au-Prince. 

Ce programme, élaboré par le ministère de l'agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, propose des lignes directrices à l'aide internationale au secteur agricole pour les dix-huit prochains mois. Il constitue une des pierres angulaires de la stratégie du gouvernement pour la reconstruction du pays après le séisme du 12 janvier dernier.

La FAO et l'Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture ont passé un accord avec le ministère pour soutenir ce programme goouvernemental.

La FAO est le pivot du groupe de coordination Nations Unies-ONG en matière d'agriculture. A ce propos, une réunion de travail sur Haïti s'était tenue le 27 janvier dernier en République dominicaine en présence de M. Joanas Gué, ministre de l'agriculture haïtien, et de son homologue de la République dominicaine, M. Salvador Jiménez, ainsi que de représentants d'organisations d'aide internationales.

"La situation alimentaire en Haïti était déjà très fragile avant le séisme et le pays était fortement dépendant des importations alimentaires", indique M. Alexander Jones, fonctionnaire de la FAO qui gère l'urgence en Haïti.

"Alors que les populations fuient vers les zones rurales, la croissance du secteur agricole d'Haïti est désormais une priorité urgente et le plan du gouvernement haïtien, en fixant les priorités immédiates, vient à point nommé."

Sur le fil du rasoir

Près de 60 pour cent des Haïtiens vivaient en milieu rural avant le tremblement de terre. Dans les zones rurales où la pauvreté est reine, 80 pour cent de la population vivent sur le fil du rasoir avec moins de deux dollars par jour. 

Selon les estimations du gouvernement haïtien consignées dans le programme sus-mentionné, quelque 32 millions de dollars sont requis dans l'immédiat pour l'achat de semences, d'engrais et d'outils agricoles afin que les agriculteurs puissent commencer à planter en mars pour la saison des semailles de printemps. Celles-ci représentent habituellement 60 pour cent de la production agricole. 

Autres mesures à court terme envisagées par le programme gouvernemental: la réparation de la raffinerie de sucre de Darbonne près de Léogane, la protection des bassins versants, le reboisement, la reconstruction et le renforcement des berges des rivières et des canaux d'irrigation et la réhabilitation de 600 kilomètres de routes de desserte. 

Le gouvernement recommande l'achat de milliers de tonnes de semences de céréales et de légumineuses produites localement et à l'étranger ainsi que d'outils et d'engrais. Il recommande également de soutenir la filière de l'élevage au cours des prochains dix-huit mois.

Autres priorités

Les autres priorités officielles sont la relance d'un programme pour encourager la plantation de pommes de terre douces dans les dix départements administratifs d'Haïti et la construction de silos pour y stocker grains et autres denrées alimentaires en prévision des dégâts que ne manqueront pas de provoquer les ouragans attendus dans la région au cours des prochains mois.

La FAO s'apprête à lancer plusieurs projets tenant compte des priorités gouvernementales. A cet égard, elle puisera sur ses fonds propres et sur les fonds déjà reçus de l'Espagne, de la Belgique, du Brésil et du Canada. 

En septembre 2008, le secteur agricole haïtien avait déjà subi de lourdes pertes du fait d'une succession de tempêtes tropicales et d'ouragans ayant dévasté des pans entiers du pays. Les régions dévastées n'avaient pas encore récupéré au moment où le séisme du 12 janvier dernier replongeait le pays dans l'épreuve cruelle qu'il subit depuis lors.  

 


.........................................................................................................................................................................................
 
Outils pour les journalistes:
.........................................................................................................................................................................................
 
FAO | Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome, Italie | (+39) 06 570 53625 | www.fao.org
Lire la suite

USA/GB : Joint statement on Nigeria

29 Janvier 2010 , Rédigé par APPA Publié dans #Ministères.

Hillary Rodham Clinton

Secretary of State

British Foreign Secretary David Miliband, French Foreign Minister Bernard Kouchner, EU High Representative Catherine Ashton

London, United Kingdom

January 28, 2010

 


We express our deep regret at the recent violence and tragic loss of lives in Jos, and extend our sympathies to the bereaved and injured. We urge all parties to exercise restraint and seek peaceful means to resolve differences between religious and ethnic groups in Nigeria. We call on the Federal Government to ensure that the perpetrators of acts of violence are brought to justice and to support interethnic and interfaith dialogue.

Nigeria is one of the most important countries in sub-Saharan Africa, a member of the UN Security Council, a global oil producer, a leader in ECOWAS, a major peacekeeping contributing country, and a stabilizing force in West Africa. Nigeria's stability and democracy carry great significance beyond its immediate borders.

We therefore extend our support to the people of Nigeria during the current period of uncertainty, caused by President Yar'Adua's illness. We extend our best wishes to the President and his family, and join the Nigerian people in wishing him a full recovery.

Nigeria has expressed its resolve to adhere to constitutional processes during this difficult time. We commend that determination to address the current situation through appropriate democratic institutions. Nigeria's continued commitment and adherence to its democratic norms and values are key to addressing the many challenges it faces, including electoral reform, post-amnesty programs in the Niger Delta, economic development, inter-faith discord and transparency. The gubernatorial elections in Anambra on 6 February will be a milestone in the journey towards electoral reform and a signal of Nigeria's commitment to the principles of democracy.

We are committed to continue working with Nigeria on the internal issues it faces while working together as partners on the global stage.

# # #

http://www.state.gov/secretary/rm/2010/01/136151.htm

 

__________________________________________________________________________________________

Pascal Sim | Press Assistant | Africa Regional Services | U.S. Department of State

14 Boulevard Haussman - 75009 Paris, France

Tel: +33 (0) 1 43 12 70 61 | Email: simps (at) state.gov

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>