Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Opinion Africaine

Commission welcomes opening of consultations with Guinea-Bissau due to failure to respect democratic principles

31 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

 


Keywords : 

Development/Développement


Commission welcomes opening of consultations with Guinea-Bissau due to failure to respect democratic principles

The Commission today welcomes the Council's decision to open consultations with Guinea-Bissau, following the Commission's proposal from 20 December 2010.  This initiative is based on Article 96 of the Cotonou Agreement and reflects concerns about the situation in Guinea-Bissau in terms of respect for democratic principles and the rule of law. The decision also indicates a willingness to put in place a strategy to end the crisis together with the various parties involved.  Part of EU development cooperation will be preliminarysuspended.

IP/11/110 is available on Rapid




Contacts :  

 

Catherine Ray +32 2 296 99 21 - catherine.ray@ec.europa.eu

 

Wojtek Talko +32 2 297 85 51 - Wojtek.Talko@ec.europa.eu


Official information of the European Commission is available at any time at http://europa.eu/rapid/

Les informations officielles de la Commission européenne sont accessibles à tout moment sur http://europa.eu/rapid/


If you no longer wish to receive esPRESSos, please send an e-mail to comm-espresso-unsubscribe@ec.europa.eu    

Lire la suite

Emission spéciale Côte d'Ivoire en direct sur Télésud

27 Janvier 2011 , Rédigé par APPA

Après la fermeture des bureaux de la BCEAO en Côte d'Ivoire, après l'évacuation de la résidence de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire en France (Pierre Kipré) par les forces de l'ordre françaises et alors que se tient un Sommet de l'Union Africaine qui s'achève à Addis Abéba ce 31 janvier 2011, émission spéciale sur la Côte d'Ivoire en direct (à partir de 22h00, heure de Paris) de Télésud. Vous pouvez envoyer vos questions et réactions dès à présent à : redaction@telesud.com

Lire la suite

TV5MONDE "Kiosque" émission spéciale à Tunis.

27 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Parution-Médias.

TV5MONDE - urgent
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le 27 janvier 2011



« KIOSQUE »
                                                          
Émission spéciale à Tunis

Dimanche 30 janvier 2011 à 17h00

sur TV5MONDE France Belgique Suisse*


Cette semaine sur le plateau de l’émission « Kiosque », spécialement délocalisée à Tunis, Philippe Dessaint reçoit des journalistes et bloggeurs tunisiens qui viennent de trouver le chemin de la liberté, et des journalistes étrangers qui ont couvert sur place le basculement du pays. Un débat de 52 minutes pour offrir un éclairage pluriel sur les événements en Tunisie et leurs conséquences internationales, avec ceux qui les ont vécus et analysés, au cœur de la capitale tunisienne.

Une émission réalisée avec le soutien technique de Nessma TV.

Avec en plateau (liste non définitive) :

- Zied El-Heni (Tunisie) – Essahafa
- Zyed Krichen (Tunisie) - Réalités
- Emna Ben Jemaa (Tunisie) – Express FM
Nabil Karoui (Tunisie) – Nessma TV
- Zyad Limam – Afrique Magazine
Et comme chaque semaine, les dessins d’Ali Dilem depuis Alger

 
*Diffusions :
TV5MONDE France Belgique Suisse : dimanche 30 janvier 2011 à 17h00 (heure de Paris)
TV5MONDE Europe : dimanche 30 janvier 2011 à 17h00 (heure de Berlin)
TV5MONDE Maghreb-Orient : dimanche 30 janvier 2011 à 17h00 (heure de Tunis)
TV5MONDE Afrique : dimanche 30 janvier 2011 à 16h00 (heure de Dakar)
TV5MONDE Etats-Unis : le 20 juin 2010 à 16h00 (heure de New York)
TV5MONDE Amérique Latine : dimanche 30 janvier 2011 à 13h00 (heure de Buenos Aires)
TV5MONDE Asie : lundi 31 janvier 2011 à 00h35 (heure de Bangkok)
TV5MONDE Pacifique : lundi 31 janvier 2011 à 02h00 (heure de Tokyo)
TV5 Québec Canada : dimanche 30 janvier 2011 à 11h00 (heure de Montréal)
Et sur Internet : www.tv5monde.com /kiosque


Kiosque
Philippe Dessaint reçoit chaque dimanche, en direct, les correspondants à Paris de la presse internationale pour débattre pendant 52 minutes de l’actualité de la semaine. Une occasion privilégiée pour confronter les points de vue et croiser les regards, en ouvrant largement les fenêtres sur les analyses de tous les pays du monde. “Kiosque” est diffusée sur TV5MONDE depuis plus de 15 ans.

Lire la suite

L'ETAPE EQUATO-GUINEENNE DE LA TOURNEE AFRICAINE DU PREMIER MINISTRE GUILLAUME SORO.

25 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Ministères.

ARMOIRIE jpeg

COMMUNIQUE DE PRESSE

n°01/ 2450111/PP/PM

 

 

 

1- Dans le cadre des missions de travail qu'il effectue dans plusieurs capitales africaines à la demande et au nom du Chef de l 'État, Monsieur Alassane Ouattara, le Premier ministre Guillaume Soro a été reçu en audience à Malabo par le Président de la République de Guinée Equatoriale, Monsieur Teodoro Obiang Nguema, le lundi 24 janvier 2011, de 11 heures à 12 heures, heure locale.

 

2- Au nom du Président Alassane Ouattara, le Premier ministre a exprimé la gratitude de la Côte d'Ivoire au Président Obiang Nguema pour son soutien capital au processus de normalisation dans notre pays. Le Premier ministre a fait un exposé exhaustif du  bon déroulement de l’élection présidentielle de sortie de crise en Cête d'Ivoire qui a donné Monsieur Alassane Ouattara vainqueur.

 

3- Le Premier ministre a félicité le Président Obiang Nguema, dont le pays devrait présider aux destinées de l'Union Africaine au terme du prochain sommet d'Addis Ababa, fin janvier. Dans cette optique, le Premier Ministre a sollicité l'appui et le soutien du président équato-guinéen au plaidoyer des nouvelles autorités légitimes de Côte d'Ivoire afin que la légalité et la légitimité issues des urnes le 28 novembre 2010 soit établies et que le Président Alassane Ouattara assume pleinement les prérogatives et les missions a lui confiées par le peuple de Côte d'Ivoire.

 

4- Le Premier Ministre a, dans son exposé, fait état de la très forte  détérioration du climat politique et sécuritaire en Côte d'Ivoire. Il a expliqué au Président Obiang Nguema l'intérêt pour la Côte d'Ivoire de voir les organisations régionales africaines soutenir le régime des sanctions contre ceux qui entravent le processus de sortie crise.

Le Premier Ministre a indiqué au Président Obiang Nguema l'intérêt d'un règlement rapide de la crise postélectorale ivoirienne, y compris par une intervention militaire efficace et ciblée, afin de stopper le chaos, comme l'a décidé le sommet des Chefs d'État de la CEDEAO.

 

5- Le Président Obiang Nguema, qui a lecture claire de la situation ivoirienne, a déploré que la crise postélectorale en Côte d'Ivoire soit en passe de devenir une crise institutionnelle profonde. Tout en déplorant l'impact limite des médiations pour une issue pacifique à la crise, le Président Obiang Nguema a défendu l'idée de la mise sur pied d'un collectif de haut niveau composé de leaders, notamment des Chefs d'Etat influents sur le continent, pour convaincre Monsieur Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Monsieur Alassane Ouattara, Président élu de Côte d' Ivoire.

 

6- Le Président de la République  équato-guinéenne s'est également montré favorable à la mise à l'étude de sanctions ciblées endossées par l'Union Africaine contre toute personne ou institution entravant le processus démocratique en Côte d'Ivoire. Il a clairement indiqué que son pays soutiendra toutes les initiatives, actions et décisions de la communauté internationale, visant à établir le Gouvernement de Monsieur Ouattara dans ses prérogatives.

 

7- Quittant Malabo et en partance pour Lusaka en Zambie, Le Premier Ministre Guillaume SORO a fait une escale à Brazzaville, au Congo où il a été reçu en audience par le Président de la République du Congo, Monsieur Denis Sassou Nguesso. Les entretiens ont naturellement porté sur la situation ivoirienne ainsi que sur le prochain sommet de l'Union Africaine à Addis Ababa.

 

 

 

 

Fait à Abidjan, le 25 janvier 2011

Pour Le Cabinet du Premier ministre

 

P/o

MEITE Sindou, Porte-parole

Lire la suite

Déclaration du Procureur de la Cour pénale internationale sur le transfèrement de Callixte Mbarushimana à La Haye

25 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.


 

 

 

Statement by ICC Prosecutor on transfer of Callixte Mbarushimana to the Hague  

January 25th 2011

ICC Prosecutor Luis Moreno-Ocampo issued the following statement after the transfer of Callixte Mbarushimana to the Hague 

Callixte Mbarushimana was a top leader of the Rwandan armed group FDLR, the last incarnation of the group of persons who committed the 1994 genocide in Rwanda , and whose activities in the DRC triggered the Congo wars.

He lived in Paris , France , contributing from afar to the group's criminal plan, while FDLR troops continued for years to spread terror in Eastern DRC , murdering, torturing and raping on a massive scale.

Now he faces prosecution for his role in those crimes.

Girls and women have borne the brunt of ruthless sexual violence in the Kivu provinces for almost a generation. For many, it is too late. But the prosecution of the FDLR's leadership will provide the opportunity to demobilise this armed group.  It is a step towards justice for all victims, peace for the region, hope for the populations.

Last summer, from his home base in Paris , Callixte Mbarushimana continued to deny UN reports of FDLR involvement in brutal mass rapes, this time against hundreds of women in Walikale territory, publicly contradicting the UN Secretary-General. We will not deny justice to the hundreds of victims who suffered the horror of those attacks. We are investigating the Walikale mass rapes and are assessing whether to add them to the charges against him.

We are also investigating the leaders of the armed group who are running the operations on the ground.

Our work in the DRC continues. Bosco Ntaganda is still at large. His troops still roam the Kivus, killing, raping and terrorising civilians. His arrest should come next.  

Understand this well: rape can no longer be used as a weapon of war. In the ICC era, the fate of leaders and commanders who plan or oversee campaigns of mass crimes against civilians is to face justice.

 

 

 

 

 

Déclaration du Procureur de la Cour pénale internationale sur le transfèrement de Callixte Mbarushimana à La Haye 

 

25 janvier 2011

 

Déclaration du Procureur Luis Moreno-Ocampo après le transfèrement de Callixte Mbarushimana à La Haye

 

Callixte Mbarushimana était l’un des principaux dirigeants du groupe armé rwandais FDLR, dernier mouvement créé regroupant les auteurs du génocide rwandais perpétré en 1994, dont les activités en RDC sont à l’origine des guerres du Congo.

 

Des années durant, il a résidé à Paris (France), participant à distance au plan criminel du groupe, tandis que des troupes des FDLR continuaient à semer la terreur dans l’est de la RDC, commettant des meurtres, des tortures et des viols à grande échelle.

 

Aujourd’hui, il doit rendre des comptes devant la justice pour son rôle présumé dans ces crimes.

 

Les filles et les femmes ont payé le plus lourd tribut à la vague de violences sexuelles odieuses qui a meurtri les provinces du Kivu pendant près d’une génération. S’il est trop tard pour nombre d’entre elles, les poursuites engagées contre des dirigeants des FDLR offrent la possibilité de démobiliser ce groupe armé. Elles contribueront à rendre justice aux victimes, favoriser le retour de la paix dans la région et redonner espoir à la population.

 

L’été dernier, depuis ses quartiers à Paris, Callixte Mbarushimana a continué de contester les rapports de l’ONU qui dénonçaient l’implication des FDLR dans les nombreux viols commis avec brutalité, cette fois-ci contre des centaines de femmes sur le territoire de Walikale, en contredisant publiquement le Secrétaire général de l’Organisation. Nous n’allons pas abandonner les centaines de victimes qui ont atrocement souffert de ces attaques. Nous enquêtons à propos des viols commis à Walikale et nous envisageons la possibilité de les ajouter aux accusations portées contre M. Mbarushimana.

 

Nous enquêtons également à propos des dirigeants des FDLR qui mènent les opérations sur le terrain.

 

Nous ne relâchons pas notre vigilance vis-à-vis de la République démocratique du Congo. Bosco Ntaganda est toujours en fuite et ses soldats continuent de tuer, de violer et de semer la terreur sur leur passage dans les provinces du Kivu. L’arrestation de Ntaganda est notre prochain objectif.  

 

Il faut bien comprendre que le viol ne saurait désormais être utilisé comme arme de guerre. Depuis la création de la Cour pénale internationale, les dirigeants et les commandants qui planifient ou orchestrent des crimes à grande échelle contre la population civile ne doivent plus échapper à la justice.

 

Lire la suite

Gabon/Guinée Equatoriale : J-365 pour la CAN 2012

21 Janvier 2011 , Rédigé par APPA

Communiqué de Presse officiel de la Présidence de la République Gabonaise

 

 

Libreville – 21 Janvier  2011

 

J – 365 : LE PRESIDENT ALI BONGO ONDIMBA LANCE LE COMPTE A REBOURS DE LA CAN 2012

 

 

C’est parti ! Le compte à rebours de La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a été donné par le Chef de l’Etat, ce jour à Libreville. Cet événement majeur qui figure parmi les cinq plus grandes manifestations sportives dans le monde est, comme l’a rappelé le Président Ali Bongo Ondimba « la première et la plus populaire du Continent ».

 

 Le Gabon et la République sœur et voisine de Guinée Equatoriale organisent ensemble en 2012 la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football.

 

Pour le Président de la République, ceci est en soi l’expression de « la portée historique de la démarche commune de nos deux pays, qui marque une modalité populaire d’intégration de notre région d’Afrique Centrale ».

 

Cet évènement sportif de dimension mondiale, qui débutera le 21 janvier 2012 avec la cérémonie d’ouverture à Bata, en Guinée Equatoriale, s’achèvera avec la finale et la cérémonie de clôture le 12 février 2012 à Libreville.

 

Le lancement du compte à rebours de ce jour a été l’occasion pour le Chef de l’Etat de rappeler qu’au début furent l’initiative et la volonté de son illustre prédécesseur El Hadj Omar Bongo Ondimba « d’offrir à la jeunesse gabonaise la plus grande fête sportive du Continent ».

 

Appelant chaque Gabonais à assurer et relever sa part de ce défi majeur pour le succès de cet évènement, Ali Bongo Ondimba considère que « La CAN  est un véritable projet intégré de développement économique et social qui concourt à l’atteinte de l’Emergence économique à laquelle nous aspirons tous.

Elle doit nous interpeller pour renforcer nos programmes d’infrastructures, d’aménagement urbain et de salubrité publique, comme elle doit constituer une opportunité d’affaires tous azimuts pour les opérateurs économiques ».

 

Le défi de la participation a été également évoqué par le Chef de l’Etat qui a invité les divers responsables à créer les conditions qui permettront aux « Panthères » de « porter haut notre flambeau national ».

 

Le 21 janvier 2011 fera date, et par la suite, le 21 de chaque mois de cette année sera l’occasion d’évaluer les progrès accomplis dans le marathon vers le 21 janvier 2012, date du démarrage de la compétition.

 

 

Contact:

contact@cocom.rggov.org

 

Lire la suite

L’OIF crée le premier réseau d’experts francophones « Genre et changement climatique »

20 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

 

CP/COM/NH/1101

                            Paris, le 19 janvier 2011

 

 

L’OIF crée le premier réseau d’experts francophones

« Genre et changement climatique »

 

Paris, 27-28 janvier 2011

 

Une quarantaine d’experts francophones venus des cinq continents (Afrique, Caraïbes, Europe de l’Ouest et de l’Est, Amérique du Nord, Asie Pacifique) seront réunis à Paris les 27 et 28 janvier par l’Organisation internationale de la Francophonie , en partenariat avec l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Organisation pour l’environnement et le développement des femmes (Women’s Environment and Development Organization-WEDO), membres fondateurs de l’Alliance globale pour le genre et le climat (GGCA), ainsi que le ministère français des Affaires étrangères, pour le premier séminaire francophone sur le genre et les changements climatiques.

De nombreuses études et données récentes ont prouvé que la recrudescence de catastrophes naturelles tend à exacerber les inégalités économiques, sociales et de droit, entre les hommes et les femmes, et plus sévèrement dans les pays en développement. Compte tenu de la forte implication des femmes de ces pays dans les activités liées à la sécurité alimentaire, l’agriculture, la santé, l’énergie, ainsi que leurs responsabilités dans les corvées d’eau, les effets de la sécheresse, de la désertification, et les fortes précipitations deviennent pour elles un lourd fardeau au détriment de leurs activités rémunératrices, de l’éducation de leurs enfants ou de leur santé. Il apparaît également que les femmes sont innovatrices et forces de proposition face aux problèmes environnementaux.

Sous l’égide de l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF), un réseau d’experts francophones est créé ainsi qu’un premier séminaire « Genre et changement climatique » qui a pour objectif de mettre en perspective les effets différenciés sur les femmes et les hommes, d’initier dans les pays francophones une démarche systématique de prise en compte du genre dans les politiques, stratégies et initiatives de lutte contre les changements climatiques. La première mission du réseau sera de renforcer la position francophone sur l’égalité des genres lors des prochaines négociations internationales liées au climat à Durban en Afrique du Sud, fin 2011.

Le recueil d’informations, d’analyses et de données chiffrées sur cette problématique, produit en français, sera accessible au grand public notamment par l’intermédiaire du portail Genre de Médiaterre (www.mediaterre.org/genre/), portail internet dédié à l’information mondiale sur le développement durable (www.mediaterre.org/) de l’Organisation internationale de la Francophonie.

 

CONTACTS :

Rajae Chafil, chargée du programme Négociations internationales à l’IEPF rajae.chafil@francophonie.org

 

Dilek Elveren, responsable de projets Égalité des genres, Direction de la planification stratégique de l’OIF (UGED/DPS), dilek.elveren@francophonie.org

 

 

CONTACTS PRESSE

 

 

·  Anissa Barrak, chef du service de communication de la Francophonie   anissa.barrak@francophonie.org

·  Nathalie Heneman, chargée des relations médias  Tél. (+33) 1 44 37 32 52 nathalie.heneman@francophonie.org

Lire la suite

Concert des chorales camerounaises en France.

20 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #A ne pas rater.

INVITATION

Dans le cadre de la célébration des Cinquantenaires de l’Indépendance et de la Réunification du Cameroun, l’Ambassade du Cameroun en France organise un Concert des chorales camerounaises en France le 27 janvier 2011 à Paris.

S.E. MBELLA MBELLA, Ambassadeur du Cameroun en France serait heureux que vous preniez part à une rencontre d’information avec les médias, le vendredi 21 janvier 2011 à 17 heures à l’Ambassade du Cameroun en France.

 

Contact :

 Antoine WONGO AHANDA

Conseiller culturel

Tél. +336 09 17 33 10

 

Lire la suite

Africa 24 Magazine n°1

19 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Parution-Médias.

Découvrez en Kiosque et prochainement sur iPAD : AFRICA 24 Magazine, une autre signature pour l’Afrique...Découvrez le guide 2011 de l’Afrique...200 pages inédites sur l’Afrique. 35 interviews de leaders et chefs d’Etats... Africa 24 magazine est un trimestriel de 200 pages, haut de gamme, basé sur l’analyse et la vision d’experts et de leaders. Un véritable espace de découvertes sociales, économiques et politique ! Africa 24 magazine ambitionne de se positionner comme la vitrine éditoriale d’un continent qui se construit par sa propre histoire, ses contradictions, son capital humain, sa diaspora et ses ressources naturelles. Le contenu de chaque numéro se veut thématique. Le premier numéro de 200 pages, est un guide économique complet de l’Afrique en 2011. Chaque pays y est décortiqué et analysé. On y retrouve l’histoire et le parcours de ces pays sous des angles socio-économiques et politiques ainsi qu’une analyse précise des enjeux géopolitiques, stratégiques et financiers du continent. Plus de 35 leaders, chefs d’Etats et Présidents des institutions présentent un angle novateur et dense d’une Afrique en pleine mutation. Africa 24 Magazine est en kiosque à partir de samedi 16 janvier 2011 AFRICA 24 Magazine sera disponible sur iPad et tablette Multimédia et sur le site www.africa24mag.com Le Numéro 2 sera consacré aux leaders de l’économie novatrice Africaine
Lire la suite

Communiqué de presse Haïti

19 Janvier 2011 , Rédigé par APPA Publié dans #Organisations internationales.

 

Communiqué de presse 

 

CP/SG/06JT/11

 

Paris, le 19 janvier 2011

 

Haïti: les recommandations du rapport de l’OEA doivent permettre la poursuite du processus électoral en cours

 

 

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a pris connaissance du rapport final de la mission d’experts, conduite par l’Organisation des États américains (OEA) à la demande des autorités haïtiennes, pour la vérification de la tabulation des votes du premier tour de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 en République d’Haïti.

 

Il se félicite de la qualité du travail réalisé par la mission et exprime son souhait que la prise en compte des recommandations permette la poursuite du processus électoral en cours, dans le respect de l’ordre constitutionnel, de l’Etat de droit et des principes démocratiques.

 

« Haïti a besoin d’institutions légitimes et fortes pour poursuivre et amplifier le travail de reconstruction », a ajouté Abdou Diouf. Il réitère l’entière disponibilité de la Francophonie à apporter sa contribution à la mise en œuvre des recommandations du rapport final de l’OEA.

 

 

L’OIF compte 56 États et gouvernements membres, et 19 pays observateurs.

Plus d’informations sur le site www.francophonie.org

 

CONTACT

 

Julie Tilmanattachée de presse du Secrétaire général

julie.tilman@francophonie.org + 33.1.44.11.12.68

Lire la suite
1 2 > >>